RMC Sport

Nadal très incertain pour Wimbledon

Souffrant d'un oedème au genou droit, Nadal, déjà forfait pour le tournoi du Queen's, ne devrait pas être en mesure de défendre son titre à Wimbledon.

Souffrant d'un oedème au genou droit, Nadal, déjà forfait pour le tournoi du Queen's, ne devrait pas être en mesure de défendre son titre à Wimbledon. - -

Après avoir déclaré forfait pour le Queen’s, Rafael Nadal pourrait ne pas être à même de défendre son titre à Wimbledon. La faute à un genou douloureux, comme nous le confie en exclusivité Toni Nadal, l’oncle et entraîneur du joueur.

Toni Nadal, de quoi souffre Rafael ?
Rafael a un problème au genou droit (œdème, ndlr) depuis Miami, et ça n’a cessé d’empirer, alors maintenant on a décidé d’arrêter. Il a joué avec ça à Madrid, Monte-Carlo, Roland-Garros. Chaque fois, il était un peu plus mal.

Est-ce en raison de cette douleur que Rafael a perdu contre Soderling en huitième de finale ?
Il a perdu, c’est tout, on ne va pas parler de ça après le match. La douleur était là dès le premier jour. Depuis Madrid, il jouait avec un traitement spécifique préparé par le docteur et le physiothérapeute de l’équipe espagnole de Coupe Davis.

Pourquoi Rafael n’a-t-il pas parlé après sa défaite contre Söderling ?
On en parle maintenant parce que Rafael ne va pas au tournoi du Queen’s, sinon on n'aurait pas parlé de cela. Beaucoup de joueurs jouent avec des pépins physiques.

A Madrid, le médecin n’a-t-il pas sous-estimé la gravité de la blessure de Rafael ?
Non, le médecin a dit que ce n’était pas grave mais que c’était douloureux quand le joueur essayait de fléchir. Tant qu'il pouvait supporter la blessure, il pouvait jouer. On a bien vu que Rafael avait du mal à bouger à Roland-Garros.

Toni Nadal, Rafael ira-t-il à Wimbledon ?
On verra. Lundi et mardi, il va à Barcelone pour passer des examens, et après on décidera ce qu’on fera. On fera ce que le médecin dira de faire.

Etes-vous optimiste ?
Oh non, je ne suis pas optimiste du tout. Bien sûr que s’il y a une possibilité de jouer le tournoi le plus important de la saison, il essaiera. On verra.

Rafael est-il affecté par tout cela ?
Beaucoup. Il est affecté, c’est normal, parce qu’il voit qu’il a été gêné à Roland-Garros, un tournoi pour nous très important, et maintenant il est incertain pour Wimbledon.

dossier :

Rafael Nadal

La rédaction - Louis Chenaille