RMC Sport

Pitkowski : « De la résignation chez Djokovic »

Sarah Pitkowski

Sarah Pitkowski - -

Au terme d’une demi-finale d’anthologie, Rafael Nadal s’est qualifiée pour la 8e finale des Internationaux de France de sa carrière, aux dépens de Novak Djokovic. Pour Sarah Pitkowski, membre de la Dream Team RMC Sport, Djokovic était presque résigné face à Rafael Nadal.

Un duel de titans de 5 sets et 4h37, sous une chaleur accablante : Rafael Nadal et Novak Djokovic n’ont pas déçu le public. Le « Djoker » a renversé la situation à plusieurs reprises mais c’est bien le septuple vainqueur de Roland-Garros qui s’est qualifié pour la finale. Pour Sarah Pitkowski, ex n°29 mondiale et membre de la Dream Team RMC Sport, le Serbe n’y a jamais vraiment cru. « J’ai l’impression qu’il y avait un petit relent de résignation pendant tout le match chez Novak Djokovic.

« L’ego surdimensionné de Djokovic »

Il a réussi à mettre un coup de collier pour revenir dans ce match parce qu’il a un ego surdimensionné et parce que, piqué au vif, il a su réagir. A part dans le cinquième set, le Serbe a toujours été en retard au score. Il a attendu que Rafael Nadal parte devant pour se dire « je ne peux pas me laisser avoir ».

Le Serbe a finalement laissé passer sa chance en fin de match. « Il a le break au cinquième set, le match en main et pourtant je n’ai pas senti qu’il avait faim au point de se dire qu’il ne fallait lâcher aucun coup. Il se dit peut-être que de toute façon, il a du mal à battre Nadal en 5 sets et à Roland-Garros. »

A lire aussi :

- Roland-Garros : Insubmersible Nadal !

- Nadal-Djokovic, comme un faux-air de finale

- Roland-Garros : Revivez la 13e journée

dossier :

Novak Djokovic

RMC Sport