RMC Sport

Tennis: le gouvernement grec remet Tsitsipas à sa place, après ses propos contre la vaccination

Les propos de Stefanos Tsitsipas, qui a émis de gros doutes sur la vaccination contre la Covid-19, ne sont pas du goût du gouvernement grec, qui a repris de volée le numéro 3 mondial.

La star du tennis grec se prend un revers puissant de la part de son gouvernement. Le porte-parole du gouvernement grec, Giannis Economou, a critiqué ce jeudi le tennisman Stefanos Tsitsipas pour ses déclarations à propos de la vaccination contre le Covid-19, à laquelle il n'entend pas se soumettre tant qu'il n'y est pas obligé.

"Il n'a ni la connaissance, ni le bagage, ni le travail de recherche qui lui permettraient de se former une opinion là-dessus", a déclaré le porte-parole du gouvernement lors d'un briefing avec la presse. Bien que Tsitsipas soit "un grand sportif, ce qui est en jeu, néanmoins, est sa capacité à évaluer la nécessité de la vaccination et si le vaccin a été testé pendant une période de temps suffisante", a développé le responsable.

"Il devrait être doublement plus précautionneux"

Le porte-parole du Gouvernement grec a également rappelé l'importance de l'image du tennisman, numéro trois mondial. "Je dirais que ceux qui, de par leurs excellentes performances dans d'autres domaines, sont aussi une référence pour de plus larges publics, devraient être doublement plus précautionneux pour exprimer ce genre de vues."

Actuellement à Cincinnati (Etats-Unis) pour disputer le Masters 1000, Tsitsipas avait exprimé son incertitude concernant la vaccination. "Personne n'a fait du vaccin une obligation. A un certain stade, je devrai (le faire), j'en suis à peu près sûr, mais jusqu'ici ça n'a pas été obligatoire pour jouer, donc je ne l'ai pas fait, non", a déclaré le Grec cette semaine depuis les Etats-Unis.

"Je suis jeune, dans la catégorie des moins de 25 ans, pour moi le vaccin n'a pas été assez testé, c'est nouveau. Et il y a des effets secondaires. Je connais personnellement des gens qui en ont eu. Je ne suis pas contre, je ne vois juste pas de raison pour quelqu'un de ma catégorie d'âge d'être vacciné. Je veux voir une meilleure version du vaccin, qui donnera plus d'avantage que d'inconvénients", a conclu le Grec.

Qualifié pour les huitièmes de finale du tournoi américain face à Lorenzo Sonego (cette nuit à 1 heure), Stefanos Tsitsipas poursuit sa préparation en vue de l'US Open, qui a vu le forfait de Dominic Thiem, le tenant du titre. Après sa finale à Roland-Garros, perdue face à Novak Djokovic, le joueur grec va tenter de remporter son premier titre du Grand Chelem à 23 ans. Mais avant de penser à la victoire finale, le pensionnaire de la Mouratoglou Tennis Academy va devoir effacer la malédiction qui le lie à l'US Open, alors qu'il n'a jamais dépassé le troisième tour en trois participations.

AS avec AFP