RMC Sport

Tennis: "Moi, je serais probablement en prison", Serena Williams juge la sanction de Zverev trop clémente

Exclu du tournoi d’Acapulco et condamné à payer une amende d’environ 35.000 euros pour avoir frappé la chaise d’un arbitre, Alexander Zverev a écopé d'une sanction trop légère pour certaines icônes du tennis. Notamment Serena Williams qui, au micro de CNN, dénonce une différence de traitement.

Présent à la Coupe Davis où il a battu ce vendredi le Brésilien Thiago Seyboth Wild, Alexander Zverev peut s’estimer heureux d’être déjà de retour sur les courts de tennis. Lors du tournoi d’Acapulco il y a quelques jours, l’Allemand a frappé la chaise d’un arbitre avec sa raquette.

Un coup de colère qui aurait pu lui couter cher. Finalement, Zverev a été exclu de la compétition et a écopé d’une amende d’environ 35.000 euros. Une sanction assez faible pour Serena Williams. Lors d’un entretien avec CNN, la joueuse de tennis dénonce un traitement de faveur, et estime que la sanction aurait été plus lourde si elle avait été à la place du troisième au classement mondial: "Il y a deux poids, deux mesures. Je serais probablement en prison si je faisais ça. Sans blague."

Wilander: "Il faut donner trois à six mois de suspension"

Williams n’est pas la seule à juger cette sanction légère. Auprès d’Eurosport, Mats Wilander (vainqueur de sept tournois du Grand Chelem) affirme que Zverev ne devrait pas pouvoir rejouer de sitôt au tennis après ce qu’il a fait: "Je pense qu’il faut donner trois à six mois de suspension à une personne qui a ce genre de comportement (…) L’autoriser à jouer tout de suite, ça ne semble pas très juste envers les autres joueurs."

Conscient de ses actes, l’Allemand avait publié un message d’excuse et affirmait s’être expliqué avec l’arbitre: "Il est difficile d’exprimer par des mots les regrets que je ressens après mon comportement (…) J’ai demandé pardon à l’arbitre de la chaise en privé parce que mon exclusion était inacceptable." En attendant, Zverev affrontera ce samedi Thiago Monteiro, pour les barrages de la Coupe Davis (à 19h30).

JO