RMC Sport

Tennis: pétage de plombs de Medvedev, qui menace de porter plainte après avoir percuté une caméra

Daniil Medvedev s'est vivement emporté contre l'arbitre et les organisateurs du Masters 1000 de Cincinnati après avoir percuté une caméra positionnée en fond de court, ce samedi. Le Russe s'est par la suite incliné dans la demi-finale du tournoi américain qui l'opposait à Andrey Rublev.

Scène aussi bien étonnante que polémique en demi-finale du Masters 1000 Cincinnati. Ce samedi, dans la demi-finale qui l'opposait à son compatriote russe Andrey Rublev, Daniil Medvedev a perdu son sang froid après avoir percuté une caméra placée en fond de court.

Alors que les deux joueurs en sont à 1-1 dans le deuxième set (le premier set ayant été remporté par Medvedev), un coup droit d'Andrey Rublev envoie le numéro deux mondial en fond de court. Mais Daniil Medvedev est dans l'incapacité de ramener la balle... et le ralenti va révéler que le Russe s'est en fait cogné dans une imposante caméra.

Très agacé, le tennisman prend d'abord le soin de s'assurer que le cameraman va bien. Avant de déverser sa colère sur l'arbitre central : "J'ai failli me casser la main, enlève-là (la caméra, ndlr)," lance-t-il à l'officiel, dans des propos rapportés par un journaliste de L'Équipe présent sur place. "Tu t'en fous?", s'agace-t-il après avoir donné un coup de pied dans le panneau protégeant la fameuse caméra.

"Je vais porter plainte!"

Après avoir fait appel au kiné, et toujours selon l'envoyé spécial de L'Équipe, Daniil Medvedev fait part de son attention de "porter plainte". Puis il révèle qu'il avait pourtant prévenu les organisateurs de la dangerosité du placement de cette caméra. "Vous vous foutez des joueurs. Je l'ai dit après le premier match que cette caméra ne devait pas être là. On est en demi-finale et je me fais mal à la main."

Et la tournure du match ne risque pas d'apaiser le joueur russe, qui est complètement sorti de sa demi-finale à la suite de cet incident qui s'est éternisé. Après avoir glané le premier set, il a ensuite perdu les deux manches suivantes (6-3, 6-3), laissant son compatriote filer en finale du Masters 1000. L'organisation du tournoi risque d'en entendre encore parler...

Felix Gabory Journaliste RMC Sport