RMC Sport

Nadal aimerait être dans la peau de Murray

Rafael Nadal

Rafael Nadal - -

Chaque année, c’est le même cirque. Meilleur joueur britannique, Andy Murray subit une pression d’enfer des médias locaux à l’heure de Wimbledon. Un rôle de héros de la patrie que Rafael Nadal aurait aimé vivre un jour en Grand Chelem : « La pression est difficile à gérer mais le soutien du public est extraordinaire. Et je préfère avoir cette pression-là que de ne pas l’avoir. Personnellement, je ne regarde pas ce que disent les médias sur moi, j’essaye de rester concentré sur mon jeu. Mais disputer un Grand Chelem à domicile est très spécial. Tout le monde n’arrête pas de parler à Andy de sa possible victoire. Mais quand vous allez sur le court et que vous voyez toute cette foule vous encourager, ces émotions sont fabuleuses. J’aimerais connaître ce sentiment. »