RMC Sport

Wimbledon: Novak Djokovic en finale pour viser un 20e titre du Grand Chelem

Novak Djokovic n'a eu besoin que de trois sets ( 7-6 (7/3), 7-5, 7-5) pour se défaire de Denis Shapovalov et rejoindre la finale de Wimbledon, qui aura lieu ce dimanche. Le tenant du titre affrontera l'Italien Matteo Berrettini.

Novak Djokovic s'est qualifié vendredi pour la finale de Wimbledon en écartant le Canadien Denis Shapovalov (12e) 7-6 (7/3), 7-5, 7-5 et affrontera dimanche Matteo Berrettini pour tenter d'égaler le record de 20 titres du Grand Chelem codétenu Par Roger Federer et Rafael Nadal.

"Le score ne reflète pas la difficulté du match. Il (Shapovalov) a manqué un peu de chance au premier set et il a été meilleur pendant la quasi totalité du deuxième", a analysé le Serbe qui, à 34 ans, visera un 6e sacre à Wimbledon à l'occasion de sa septième finale.

Sauf que Shapovalov a affronté le numéro 1 mondial dans sa splendeur, le combattant ultime. "Oui, on peut le dire comme ça, a convenu Djokovic. Je donne tout, surtout à ce stade d'un tel tournoi. Renoncer n'est jamais une option". Si bien que son tennis âpre a supplanté le jeu pétillant du Canadien et lui a laissé un mauvais goût en bouche, à en croire les pleurs qu'il n'a pu dissimuler en quittant le Centre Court au terme de trois sets serrés... mais trois sets seulement. Car le Serbe a concrétisé trois balles de break sur dix quand le Canadien n'en a convertie qu'une sur onze.

En route vers un 20e titre en Grand Chelem

Pourtant, Shapovalov est entré dans le match comme un taureau dans une arène: sans le moindre état d'âme, il a chargé vers le filet, frappé fort et mis Djokovic sous pression. Il a ainsi réussi le break pour mener 2-1 en se jetant comme un mort de faim sur les deuxièmes balles de service du Serbe. Mais ce dernier a pris peu à peu la mesure de son adversaire et débreaké pour revenir à 5-5 puis a mené 6-5 pour obliger Shapovalov à servir pour décrocher le tie-break. Ce qu'il a fait.

Mais dans le jeu décisif, le tennis ultra offensif -et risqué- du Canadien lui a coûté cher: trois fautes directes et une double faute sur balle de set, le Serbe n'en demandait pas tant et a empoché le premier set en 53 minutes. Shapovalov a immédiatement repris sa marche en avant dans le deuxième set.

Djokovic a été plus souvent contesté sur sa mise en jeu que son adversaire. Il a dû notamment sauver trois balles de break à 1-2 (il a aligné cinq points d'affilée), puis encore deux à 2-3. Mais il a tenu et les deux joueurs en sont finalement arrivés à 5-5 sans parvenir à se prendre une mise en jeu et, sur sa seule balle de break, Djokovic a pris l'avantage en profitant de nouveau d'une double faute au mauvais moment de Shapovalov.

Le scenario s'est à peu près répété dans la troisième manche, Djokovic réussissant le break pour se détacher 6-5 et servir pour le match. Au total, il jouera sa 30e finale majeure pour un 20e titre. Il a enchaîné vendredi une 20e victoire d'affilée à Wimbledon après ses deux titres en 2018 et 2019. C'était également son 20e match remporté d'affilée en Grand Chelem après ses campagnes victorieuses à l'Open d'Australie et Roland-Garros.

GL avec l'AFP