RMC Sport

Tennis: Maria Sharapova évoque sa rivalité avec Serena Williams (et ça envoie !)

Maria Sharapova

Maria Sharapova - AFP

Quelques semaines avant la sortie de son autobiographie "Unstoppable", Maria Sharapova a publié quelques passages, notamment dans le magazine People. La Russe parle notamment de sa rivalité avec Serena Williams, née en 2004 à Wimbledon. Les deux tenniswomen ne sont pas amies, et les noms d’oiseaux ont même volé à l’époque…

De retour à la compétition depuis fin avril et la fin de sa suspension de 15 mois pour prise de meldonium, Maria Sharapova se concentre sur le prochain US Open (28 août-10 septembre). Mais pas seulement. Le 12 septembre, son autobiographie Unstoppable, qu’elle a écrite pendant sa suspension, doit sortir. Et quelques extraits intéressants sont déjà sortis.

A lire aussi >> Tennis: Federer forfait à Cincinnati, Nadal prochain numéro 1 mondial

"Nous ne sommes pas amies"

La Russe a notamment livré des passages de son livre au magazine américain People. Elle évoque sa jeunesse, ses troubles de l’attention quand elle était enfant, son passage par l’académie de Nick Bollettieri, son récent contrôle positif, sa détermination à revenir… et Serena Williams.

Les deux femmes se sont affrontées pour la première fois à Key Biscane en mars 2004. Maria Sharapova n’avait pas encore 17 ans et s’était inclinée. Mais en juillet, la jeune Russe provoqua un séisme en renversant l’Américaine en finale de Wimbledon. "Serena et moi devrions être amies: nous avons la même passion. Mais nous ne le sommes pas", écrit-elle. Et ce manque de complicité remonte, selon Sharapova, à cette finale.

"Elle me hait parce que je l’ai entendue pleurer"

"Quand le match s'est terminé, Serena m’a enlacée. Elle a dit quelque chose comme ‘Bon travail’ et elle a souri. Mais elle ne pouvait pas sourire à l’intérieur. Quand je suis rentrée aux vestiaires, je l’ai entendue hurler. Des sanglots gutturaux. Je suis partie aussi vite que j’ai pu, mais elle savait que j’étais là", explique Maria Sharapova.

La Russe va plus loin encore: "Je crois que Serena me déteste pour être la gamine maigre qui l’a battue, contre toute attente, à Wimbledon. Mais plus que tout, je crois qu’elle me hait parce que je l’ai entendue pleurer."

Williams s’est promis de ne jamais perdre à nouveau contre "cette petite p***"

Après Wimbledon 2004, Maria Sharapova n’a battu Serena Williams qu’une seule fois. C’était en finale du Masters de la même année. Depuis, l’Américaine l’a systématiquement emporté contre la Russe, dont trois fois en finales de Grand Chelem et une fois en finale des Jeux olympiques 2012. Le bilan de Williams est de 19-2.

Pour Sharapova, aucun doute: son incapacité à battre sa rivale trouve sa source dans "ce vestiaire" où elle l’a entendue pleurer. "Peu après le tournoi, j’ai entendu que Serena a dit à un ami – qui me l’a ensuite dit – ‘Je ne perdrai plus jamais contre cette petite p***’."

A lire aussi >> Wimbledon: Muguruza s'offre un premier sacre contre V.Williams

VIDEO >> Federer: "Sampras reste mon idole"

Nicolas Bamba