RMC Sport

Après l'échec du rachat de Chelsea, Lewis Hamilton investit dans le foot US

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton - Icon

Les Broncos de Denver ont confirmé que le septuple champion du monde était devenu l'un des prorpiétaires de la franchise.

Si certains basketteurs (Tony Parker, Chris Paul) semblent avoir un faible pour le vin, au point d'investir dedans, Lewis Hamilton a privilégié le foot US. Le pilote britannique est devenu co-propriétaire des Denver Broncos, triple vainqueur du SuperBowl (1997, 1998, 2015).

Un choix important pour la franchise de football américain, tant sur le point sportif qu'humain:

"Nous sommes ravis d'accueillir le sextuple champion du monde de F1, Lewis Hamilton dans notre groupe. Il est un champion de la compétition qui sait ce qu'il faut pour diriger une équipe gagnante et un fervent défenseur de l'égalité mondiale, y compris dans son propre sport", vante Rob Walton au nom du Walton-Penner Family Ownership Group.

A 37 ans, et alors qu'il brille encore sur les circuits de F1, Lewis Hamilton prépare déjà sa reconversion.

En juin, il s'était allié à Serena Williams dans l'offre portée par Richard Broughton pour racheter Chelsea mais c'était finalement Tod Boehly qui avait remporté l'enchère. Fan assumé d'Arsenal, il avait ainsi justifié sa volonté de participer au rachat du rival londonien: "Je suis fan de football depuis que je suis enfant. J'ai joué dans l'équipe de l'école chaque année dans mon enfance et j'ai assisté à de nombreux matchs", détaille King Lewis. "Je voulais être le meilleur joueur possible et jouer pour une équipe. J'ai fait des essais pour Stevenage Borough mais je me suis retrouvé dans le sport automobile. Je ne peux que rêver de faire partie d'une équipe." Il faudra trouver d'autres explications pour expliquer son investissement chez les Broncos.

P.B