RMC Sport

F1 - GP d’Espagne : Verstappen, quel phénomène !

-

- - -

Max Verstappen, tout juste promu chez Red Bull, a remporté le premier Grand Prix de sa carrière ce dimanche à Barcelone. Vainqueur à 18 ans, le Néerlandais explose ainsi le record de précocité du genre de Sebastian Vettel, qui avait triomphé à 21 ans.

Dix-huit ans, sept mois et quinze jours. Un âge auquel on gratte ordinairement sa copie de philo au bac, sans vraiment savoir de quoi la rentrée prochaine sera faite. Max Verstappen, lui, est déjà le plus jeune vainqueur d’un Grand Prix de l’histoire de la Formule 1. L’exploit effacera très vite les circonstances de course qui l’ont amené jusque-là. Il a en effet d’abord profité d’incroyable concours de circonstance sur la piste de Barcelone ce dimanche lors du Grand Prix d’Espagne, cinquième date du calendrier du championnat du monde. Le deuxième virage est à peine franchi et les Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg s’accrochent. Fin de la course pour les cannibales du championnat.

Max Verstappen, qui a signé le quatrième temps lors des essais qualificatifs, s’installe dans le groupe de tête. Il ne s’en détachera jamais, jusqu’à offrir vingt derniers tours de folie pure. Chassé, collé par Kimi Raikkonen (Ferrari) à moins d’une seconde, Verstappen résistera jusqu’au bout aux assauts du plus expérimenté des pilotes du plateau (36 ans), monstre de sang-froid sacré champion du monde en 2007. « Il a seulement 18 ans. La façon dont il a couru est incroyable. Je ne peux pas y croire », exultera Jos, le papa, jamais sacré en Grand Prix, une fois le drapeau à damiers tombé.

Une incroyable précocité

Le Néerlandais peut d’ores et déjà être considéré comme un effaceur de records. Il est ainsi le plus jeune à avoir débuté en F1 (à 17 ans et 166 jours au volant d’un Toro Rosso). Il est également le plus jeune à avoir inscrit des points. Il est désormais le plus jeune à avoir remporté un Grand Prix, explosant la dernière référence en la matière, Sebastian Vettel, sacré à 21 ans. Il lui reste un peu moins de cinq ans pour déloger l’Allemand du titre de plus jeune champion du monde de l’histoire (à 23 ans, en 2010).

Le 30 septembre 2015, Verstappen, un peu tendu mais surtout soulagé, fêtait le jour de ses 18 ans l’obtention de son permis de conduire, avec déjà 14 Grand Prix dans les pattes au sein de l’écurie Toro Rosso. Alors qu’il devait y prolonger son apprentissage jusqu’à la fin de la saison, Red Bull l’a promu début mai, rétrogradant dans le même temps Daniil Kvyat. A Barcelone, Verstappen découvrait donc sa nouvelle monoplace, pour le 24e Grand Prix de sa jeune carrière. On connait la suite.

la rédaction