RMC Sport

GP de Russie : quatre sur quatre pour Nico Rosberg

Nico Rosberg (Mercedes)

Nico Rosberg (Mercedes) - AFP

Nico Rosberg (Mercedes) a dominé de bout en bout le Grand Prix de Russie, dimanche à Sotchi, pour signer son quatrième succès en autant de courses cette saison. Le pilote allemand termine devant son équipier Lewis Hamilton, auteur d’une superbe remontée. Kimi Räikkönen (Ferrari) complète le podium.

Après l’Australie, Bahreïn et la Chine, Nico Rosberg poursuit son sans-faute. Ce dimanche à Sotchi, l’Allemand a remporté sa quatrième victoire en autant de courses cette saison. Parti en pole position, il a maîtrisé la course de bout en bout pour gagner ce Grand Prix de Russie. Une course parfaite pour le pilote de 30 ans qui devance son équipier Lewis Hamilton (Mercedes) et Kimi Raïkkönen (Ferrari) à l’issue des 53 tours.

Rosberg souverain

Bien parti devant Valtteri Bottas (Williams), Nico Rosberg a vite pris le large pour contrôler l’ensemble de la course. Deuxième après avoir doublé Bottas à mi-course, Lewis Hamilton a aligné les meilleurs tours pour revenir à moins de 8 secondes de Rosberg mais un problème de pression d’eau a obligé le Britannique à lever le pied, laissant Rosberg filer seul vers le drapeau à damier. Troisième sur la grille, Kimi Räikkonen complète le podium devant les Williams de Bottas et Massa.

Vettel-Kvyat, acte 2

Suite à un changement de boîte de vitesses et à une pénalité de cinq places, Sebastian Vettel (Ferrari) s’élançait de la septième place sur la grille. Lewis Hamilton, démarrait lui de la cinquième ligne après une panne moteur lors des qualifications. Les deux derniers champions du monde ont connu des fortunes bien diverses puisque, si le Britannique a effectué une jolie remontée, Vettel a dû abandonner après trois virages suite à une nouvelle « passe d’armes » avec Daniil Kvyat. Il y a 15 jours, le pilote russe avait obligé Vettel à faire un écart en s’imposant à l’intérieur d’un des premiers virages de la course. Ce dimanche, Kvyat a touché l’arrière de la monoplace de Vettel dans le virage n°2 avant de carrément envoyer la Ferrari de l’Allemand dans le mur au virage suivant en le percutant à l’arrière.

Premiers points pour Renault

Kevin Magnussen (Renault) signe une belle 7e place après avoir notamment résisté à Romain Grosjean (Haas) et Sergio Pérez (Force India). Le pilote danois permet à Renault de marquer ses premiers points cette saison. Si Grosjean finit 8e, il faut signaler la belle course de Fernando Alonso (McLaren). Après un début d’exercice compliqué, le pilote espagnol termine pour la première fois dans les points (6e), au contraire d’un Max Verstappen (Toro Rosso) en vue mais victime d’une casse moteur.

Rosberg comme Schumi, Mansell et Senna ?

Avec ce succès, Nico Rosberg possède désormais 43 points d’avance sur Lewis Hamilton au championnat. Avant le pilote allemand de Mercedes, seuls trois pilotes avaient réussi la prouesse de remporter les quatre premiers grands prix de la saison : Michael Schumacher en 1994 et 2004, Nigel Mansell en 1992 ou Ayrton Senna en 1991. Tous avaient terminé la saison avec le titre de champion du monde. Un scénario dont rêve un Nico Rosberg en quête d’un premier sacre après avoir échoué à la 2e place au classement général en 2014 et en 2015.

dossier :

Lewis Hamilton