RMC Sport

F1: le duel Hamilton-Verstappen déjà lancé par les deux pilotes en conférence de presse

Deux semaines après leur accrochage à Monza, Max Verstappen et Lewis Hamilton se retrouvent ce week-end sur la piste de Sotchi, alors que la lutte pour le titre de champion du monde devient de plus en plus intense.

Le duel entre Lewis Hamilton et Max Verstappen est déjà lancé. A trois jours du Grand Prix de Russie sur l'Autodrome de Sotchi, les deux favoris pour le titre en Formule 1 sont revenus tour à tour sur l'accident impressionnant qui a impliqué les deux pilotes lors du Grand Prix d'Italie, le 12 septembre dernier. Le Britannique a déclenché les hostilités en conférence de presse jeudi, en référence à leur accrochage lors de la manche précédente, dont le Néerlandais a été jugé "principalement responsable" par les commissaires de course, écopant de trois places de pénalité sur la grille de départ ce week-end lors du Grand Prix de Russie.

"Nous apprendrons du passé"

Alors que les deux pilotes avaient dû abandonner après l'accident, Lewis Hamilton a envoyé un nouvelle pique au Néerlandais. "Je sais ce que c'est que de se battre pour son premier titre mondial. Pour moi, c'est la dixième fois (en quinze saisons, ndlr). Je connais la pression et les expériences qui vont avec, donc je peux comprendre, a glissé le septuple champion du monde. L'important est de continuer à courir durement mais proprement. Je ne doute pas que nous serons tous les deux professionnels et apprendrons du passé".

La réponse de Verstappen est arrivée un peu plus tard, sur un ton sarcastique : "Je suis terriblement nerveux, j'en dors à peine. C'est tellement horrible de se battre pour le titre. Je déteste ça. Ces commentaires montrent qu'il ne me connaît pas, ce qui est normal, je ne le connais pas vraiment non plus. L'important est de me concentrer sur moi-même et de m'amuser aux avant-postes, ce que j'espère faire encore longtemps", a évacué le pilote Red Bull, qui est à la recherche de son premier titre de champion du monde de Formule 1, sept ans après ses débuts sur le circuit. Alors qu'il reste huit Grand Prix à disputer, Max Verstappen garde une mince avance de cinq points sur son grand rival (226,5 points contre 221,5). Tout reste à faire dans cette saison rocambolesque.

AS