RMC Sport

F1: le sondage qui fait mal pour Hamilton au Royaume-Uni

Lewis Hamilton est entré dans la légende de la Formule 1 en égalant le record de titres mondiaux de Michael Schumacher, dimanche. Malgré cela, les Britanniques sont très peu favorables à son anoblissement.

Lewis Hamilton est entré dans l'histoire du sport mondial, dimanche en décrochant le septième titre de champion du monde de son histoire. Le Britannique rejoint ainsi l'Allemand Michael Schumacher au rang des deux pilotes les plus titrés dans leur sport. Mais cette performance extraordinaire ne semble pas avoir un retentissement démesuré dans le coeur de la population anglaise. 

Selon un sondage réalisé par la société d'études YouGov, seulement 21% des personnes interrogées (sur un échantillon de 3.067) sont en effet favorables à ce qu'il soit fait chevalier. 46% estiment même qu'il ne mérite pas d'être honoré par la Reine, malgré les débats autour de sa place de numéro 1 dans la légende du sport anglais. 

Un désaveu assez incompréhensible au regard de la performance d'Hamilton. Avant lui, de nombreux sportifs ont été récompensés pour leurs accomplissements à l'image du tennisman écossais, Andy Murray, ou de l'athlète Mo Farah, tous les deux récemment faits chevaliers. Ils possèdent désormais la prestigieuse particule Sir avant leurs noms. 

Seulement sept personnes ont été fait chevalier pour leurs services au sport automobile, le plus récent étant Sir Patrick Head en 2015, pour l'ingénierie. Le dernier pilote à être honoré était Sir Jackie Stewart en 2001, près de 30 ans après avoir pris sa retraite en tant que pilote.

dossier :

Lewis Hamilton

NC