RMC Sport

F1, Nico Rosberg : ce champion du monde qui était surnommé "Britney"

Après avoir grandi à Monaco, concouru contre Lewis Hamilton dès le plus jeune âge, été surnommé Britney, Nico Rosberg ouvre un nouveau chapitre de sa vie. Après son titre de champion du monde F1 obtenu ce dimanche à Abou Dhabi, RMC Sport vous propose un petit retour sur ses vies antérieures.

Une enfance monégasque

Nico Rosberg s’est incliné sur le Grand Prix de Monaco cette année. Après trois ans de règne sur la Principauté. Un triplé presque normal pour ce local. Car même s’il est né en Allemagne, le fils de Keke (champion du monde 1982) a ensuite grandi à Monaco. Sur le Rocher, il s'est mis au karting à l’âge de six ans. Comme un certain Hamilton…

Meilleur ami de Lewis Hamilton... mais ça, c'était avant 

Sur le podium d’Abou Dhabi, Lewis Hamilton lui a à peine décroché un regard. Casquette vissée sur la tête, il a laissé son coéquipier chez Mercedes triompher tout seul. Pourtant, vers l’âge de quinze ans, les deux ados étaient meilleurs potes. Entre les deux, alors coéquipiers en karting (en 2000 et 2001), les rapports ont, disons, légèrement changé.

Revivez le Grand Prix d'Abou Dhabi en direct

Le polyglotte… qui ne parle pas la langue de son père

Il n’est pas inhabituel d’entendre Nico Rosberg emprunter la langue française pour répondre aux journalistes. En conférence de presse, le pilote allemand est d'ailleurs plutôt à l’aise. Car polyglotte. Rosberg parle en effet cinq langues (allemand, anglais, français, italien et espagnol). Au passage, il a séché sur le Finlandais, la langue de son père. 

Quand on l’appelait Britney

Nico Rosberg est là depuis dix ans. Une décennie à parcourir les circuits de F1. Quand il est arrivé chez Williams, juste après avoir conquis le premier titre de l'histoire du GP2, il n'avait que 20 ans. Et ses cheveux blonds lui ont valu un petit surnom. Son coéquipier australien Mark Webber s’est mis à l’appeler "Britney", pour sa démarche de top-model dans le paddock. Sympa.

Coéquipier de Schumi

Nico Rosberg a poursuivi l’apprentissage de la F1 au côté des meilleurs. Quatre ans après son arrivée sur le circuit, il s’engage chez Mercedes. Avec un certain Michael Schumacher, septuple champion du monde. Rosberg évolue avec son compatriote durant trois saisons. Avant d’accueillir Lewis Hamilton, encore lui.

Enfin un titre face à Hamilton

Il a résisté. Jusqu’au dernier tour du Grand Prix d’Abou Dhabi dimanche. Pour finalement triompher, cinq points devant son coéquipier Mercedes, Lewis Hamilton. La lutte a été serrée jusqu’au bout. Et cela a d’autant plus de saveur que, depuis qu’ils se suivent chez les jeunes, Nico Rosberg n’avait jamais devancé le Britannique en compétition mondiale. C’est désormais chose faite.

dossier :

Lewis Hamilton

Fl.P. avec l'AFP