RMC Sport

F1: une vidéo de Leclerc avec un lion dans un zoo fait polémique

Le pilote monégasque Charles Leclerc est très critiqué sur les réseaux sociaux, à cause d'une vidéo dans laquelle il apparaît en train de "jouer" avec un lion dans un zoo émirati. Le pilote Ferrari n'a pas réagi, mais il se trouvait effectivement en vacances à Dubaï.

La communauté brésilienne de la Formule 1 ne laisse rien passer en cette période d'intersaison. Après avoir été en première ligne pour épingler le comportement inapproprié de Nikita Mazepin, elle a fait de même avec Charles Leclerc.

Le pilote monégasque de Ferrari est vivement critiqué sur les réseaux sociaux car une vidéo le montre en train de "jouer" avec un lion dans un zoo de Dubaï (Émirats Arabes Unis). Il apparaît en effet sur ces images avec trois autres personnes en train de tirer sur une corde, qui est en fait retenue par le félin situé dans un enclos.

Comme expliqué par les médias brésiliens Globo et UOL, cette courte vidéo est devenue virale sur TikTok. Ensuite relayée sur d'autres réseaux sociaux et plateformes, la séquence a suscité l'ire des défenseurs de la cause animale.

Des demandes de suppression sur Instagram?

D'après plusieurs témoignages d'internautes, des demandes de suppression de la vidéo ont été envoyées sur les réseaux sociaux par Charles Leclerc ou son entourage. "Pour tous ceux qui m'envoient des messages privés, c'est Charles qui a demandé à supprimer la vidéo", a affirmé dans une story Instagram le compte @wagsf1, qui a 8.600 abonnés et qui en a profité pour exprimer son opposition à "ce type d'activité avec des animaux enfermés dans des zoos" et déplorer le comportement du jeune pilote de 23 ans.

Une story du compte @wagsf1 sur Instagram
Une story du compte @wagsf1 sur Instagram © Capture d'écran

Pour défendre Charles Leclerc, des internautes ont relativisé et rappelé que Lewis Hamilton avait été filmé en 2016 en train de jouer avec un tigre durant un séjour au Mexique. 

Charles Leclerc, qui s'est effectivement montré en vacances à Dubaï, n'a, samedi, pas publiquement réagi à cette controverse. Pas de commentaires non plus chez Ferrari, qui prépare la saison 2021 avec sa nouvelle recrue Carlos Sainz. 

Julien Absalon