RMC Sport

GP de Hongrie : Nico Rosberg s'offre la pole sous le déluge

Nico Rosberg

Nico Rosberg - AFP

Au bout du bout des qualifications du Grand Prix de Hongrie, le pilote allemand Nico Rosberg a signé le meilleur temps ce samedi sur le circuit du Hungaroring. Le pilote Mercedes partira devant son équipier Lewis Hamilton dimanche. La séance a été très perturbée par des conditions météorologiques difficiles.

Le mano a mano entre pilotes Mercedes va se poursuivre. Ce samedi, Nico Rosberg et Lewis Hamilton ont signé les meilleurs temps des qualifications et partiront ainsi aux deux premières places dimanche, sur le circuit du Hungaroring, pour le Grand Prix de Hongrie.

A lire aussi >>> GP d'Autriche : Rosberg charge Hamilton

Rosberg grille Hamilton

La tendance observée lors des essais libres s'est confirmée ce samedi après-midi. Une nouvelle fois, Nico Rosberg s'est montré le meilleur. Mais le leader au classement (168 points) a dû s'employer pour arracher la pole position. En Q3, il était encore derrière son coéquipier Lewis Hamilton (167 points) avant l'ultime tour de piste. Le pilote allemand a alors tout donné. Lewis Hamilton, gêné plus tôt par un tête à queue de Fernando Alonso, n'a pu améliorer son propre chrono. Il laisse ainsi à Nico Rosberg la première place. « Ce sont des choses qui arrivent », a relativisé le Britannique à l'issue des qualifications, tandis que l'Allemand, jamais monté sur un podium en Hongrie, évoque une « séance incroyable ».

A lire aussi >>> Revivez les qualifications du GP de Hongrie

Des conditions météo très difficiles

Si Nico Rosberg qualifie cette séance d'« incroyable », c'est parce qu'elle s'est déroulée dans des conditions assez rocambolesques. Le départ a été retardé de plus de 20 minutes à cause d'une pluie torrentielle. Et les premiers tours en Q1 ont montré que les qualifications ne seraient pas aisées. Le tour se bouclait en 1'40 pendant la première séance, alors qu'il fallait 1'20 aux pilotes pendant les essais ce matin. Le drapeau rouge a été agité trois fois pendant la Q1. Felipe Massa (Williams) et Marcus Ericsson (Sauber) sont sortis de route, et même Lewis Hamilton (Mercedes) a fait un tour dans les graviers, sans conséquences.

Raïkkönen hors du coup, Grosjean en 11e position

Le doyen du circuit (37 ans), Kimi Räikkönen, sort frustré des qualifications. Le Finlandais, prolongé d'une saison par son écurie Ferrari il y a quelques jours, ne partira qu'en 14e position. Le pilote est parti en premier pour son dernier tour sur une piste qui était en train de sécher. Un détail qui a son importance, puisque « Iceman » n'a finalement pas pu passer en Q1. Romain Grosjean (Haas) a cru pouvoir s'inviter avec les meilleurs, mais il n'a pas obtenu son pass pour seulement un dixième. Il est ainsi resté à quai, en Q2, et il s'élancera dimanche de la 11e place. La faute en partie à Lewis Hamilton, qui a obtenu l'ultime accessit en Q1 pour un dixième. C'est peu, mais c'est ce qui fait la différence.

La grille de départ du Grand Prix de Hongrie

1ère ligne : Nico Rosberg (Mercedes) / Lewis Hamilton (Mercedes)
2ème ligne : Daniel Ricciardo (Red Bull) / Max Verstappen (Red Bull)
3ème ligne : Sebastian Vettel (Ferrari) / Carlos Sainz Jr (Toro Rosso)
4ème ligne : Fernando Alonso (McLaren) / Jenson Button (McLaren)
5ème ligne : Nico Hülkenberg (Force India) / Valtteri Bottas (Williams)
6ème ligne : Romain Grosjean (Haas) / Daniil Kvyat (Toro Rosso)
7ème ligne : Sergio Perez (Force India) / Kimi Räikkönen (Ferrari)
8ème ligne : Esteban Gutierrez (Haas) / Felipe Nasr (Sauber)
9ème ligne : Jolyon Palmer (Renault) / Felipe Massa (Williams)
10ème ligne : Kevin Magnussen (Renault) / Marcus Ericsson (Sauber)
11ème ligne : Pascal Wehrlein (Manor) / Rio Haryanto (Manor)

dossier :

Lewis Hamilton

N.B