RMC Sport

GP de Russie: Bottas domine Hamilton, 3e après une pénalité

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté le Grand Prix de Russie devant Max Verstappen (Red Bull) et son coéquipier Lewis Hamilton, qui a écopé d’une pénalité.

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté dimanche le Grand Prix de Russie à Sotchi, 10e manche de la saison, devant Max Verstappen (Red Bull), alors que Lewis Hamilton, sur l'autre Mercedes, a dû se contenter de la 3e place. Le Britannique, pénalisé de 10 secondes avant le départ, devra attendre encore avant d'égaler le record de victoires (91) de Michael Schumacher.

Cela pourrait se produire lors du prochain GP de l'Eifel, le 11 octobre en Allemagne, sur le circuit du Nürburgring, et donc sur les terres du septuple champion du monde. En attendant, Lewis Hamilton conserve les commandes du championnat du monde, avec 44 points d'avance sur son coéquipier finlandais.

Hamilton a écopé de deux pénalités de cinq secondes, validées par les commissaires en début de course, pour s'être entraîné au départ, par deux fois, à un endroit jugé dangereux et non autorisé de la voie des stands, avant le départ du GP.

Les Mercedes invaincues en Russie

Très énervé d'avoir commis cette erreur de débutant, il a d'abord réagi en demandant, à la radio, où se trouvait ce point de détail dans le règlement. Puis il a demandé à son ingénieur de ne plus lui donner d'infos sur la course après lui avoir reproché de l'avoir arrêté trop tôt, pour changer de pneus.

Grâce à cette deuxième victoire de Bottas cette saison, la neuvième de sa carrière en F1, les Flèches Noires de Mercedes restent invaincues sur le circuit tracé dans le village olympique des Jeux d'hiver 2014.

Derrière le trio de tête, Sergio Pérez a réussi une course solide conclue par une jolie 4e place, alors qu'il va quitter Racing Point en fin de saison, remplacé par Sebastian Vettel, et n'a toujours pas de volant pour 2021.

Chez Renault, Daniel Ricciardo, lui aussi frappé d'une pénalité de cinq secondes, pour avoir dépassé les limites de la piste alors qu'il échangeait sa position avec son coéquipier Esteban Ocon, a fini 5e.

Ocon, au coeur d'une belle bagarre de milieu de tableau, s'est finalement classé 7e, juste derrière Charles Leclerc (Ferrari) qui a sauvé les apparences pour la Scuderia. Comme souvent en 2020

dossier :

Lewis Hamilton

Avec AFP