RMC Sport

Grand Prix de Monaco: l'incroyable erreur de Ferrari qui élimine Leclerc en Q1

Le pilote monégasque Charles Leclerc (Ferrari) partira en fond de grille lors du Grand Prix de Monaco, après avoir été éliminé dès la première manche de la séance de qualifications en raison d'une surprenante erreur stratégique.

Stupeur à Monte-Carlo. À domicile, Charles Leclerc a été éliminé des qualifications du Grand Prix de Monaco au terme de la première partie (Q1), après une incroyable erreur stratégique de Ferrari. À domicile, avec seulement le 16e temps, le jeune pilote monégasque partira donc en fond de grille sur ce tracé où les dépassements sont particulièrement rares.

Le raté est survenu alors que toute l'attention était portée sur Sebastian Vettel. À trois minutes de la fin de la Q1, le pilote allemand a été contraint de rentrer au stand car son pneu arrière gauche venait de caresser un rail de sécurité dans le troisième secteur.

L'écurie s'est empressée de faire les vérifications sur la monoplace et de renvoyer Vettel en piste, car il était en délicatesse de trois dixièmes de seconde au classement et risquait l'élimination. En mode attaque, le quadruple champion du monde a réussi à se mettre hors de danger en signant le meilleur temps.

Mais dans le même temps, tout le monde semblait donc avoir oublié Charles Leclerc, y compris chez Ferrari. Alors qu'il pointait à la 12e place et n'avait qu'un dixième d'avance sur la zone rouge, l'écurie ne l'a pas fait ressortir. Or, à l'instar de Vettel, les autres pilotes en danger ont aussi amélioré. Ce qui a donc fait tomber Leclerc à la 16e place.

"C'est difficile à accepter"

La colère était facilement visible sur le visage de l'ex-pilote Sauber. Quelques minutes plus tard, il a exprimé sa frustration au micro de Canal+: "Honnêtement, je n'ai pas de mots. C'est difficile à accepter. On avait largement la performance pour aller en Q3 au moins. Jeter une qualif' comme ça, c'est vraiment dommage. Je n'ai pas encore eu d'explications. (...) "J'ai pas compris pourquoi on n'était pas reparti", a d'abord déclaré celui qui avait réalisé le meilleur temps de la troisième séance des essais libres.

"Je pense que ce sera une course plus que compliquée. Là, c'est sûr que le week-end est pas mal gâché", a-t-il conclu.

JA