RMC Sport

MotoGP: Quartararo, le pilote "sympa" et "simple" qui impressionne la F1

Superstition ou modestie, il était difficile, à l'approche du premier sacre mondial de Fabio Quartararo dimanche au GP d'Emilie-Romagne, de faire parler ses proches sur le paddock du MotoGP. Ses homologues de la Formule 1, par contre, ne tarissent pas d'éloges pour celui qui a bien décroché sa première étoile mondiale ce dimanche

A commencer par Daniel Ricciardo, à qui le jeune Fabio, fan de F1 mais encore inconnu, demandait une photo après les qualifications du Grand Prix de Monaco en 2015. Depuis, l'Australien est devenu son ami. "Il n'a pas changé, raconte Ricciardo. C'est toujours quelqu'un de très heureux et positif. Je pense que c'est pour ça qu'on s'entend aussi bien et qu'on se comprend sur beaucoup de choses."

"C'est un gars très sympa, très simple", ajoute le Français Esteban Ocon, qui a accompagné Fabio Quartararo lors du GP d'Abu Dhabi en 2019. "On a bien rigolé ce jour-là." "C'est une personne super simple, qui est super talentueux dans son milieu. C'est beau de voir des personnes qui réalisent leur rêve", abonde le Monégasque Charles Leclerc à propos de son voisin niçois.

>> MotoGP: revivez le sacre de Fabio Quartararo

"Il nous régale !"

"Il fait un travail exceptionnel en restant très calme, c'est ce que j'admire chez lui", continue Ricciardo, 32 ans, soit dix de plus que Quartararo. "Il est jeune mais il a une détermination en acier trempé et il s'y prend de la bonne manière. Il a faim et il est agressif sur la piste, mais il est aussi très respectueux." Même son de cloche de la part de Pierre Gasly, 25 ans, avec qui Quartararo joue parfois aux jeux vidéo en ligne.

"C'est impressionnant de voir la manière dont il gérait le championnat, le fait de se battre pour le titre aussi jeune et aussi tôt dans sa carrière, remarque le Français. C'est quelque chose que j'apprécie et que je regarde avec beaucoup d'admiration. Il est juste parfait depuis le début de la saison." "C'est top, il nous régale !", renchérit Ocon.

Le tout frais champion du monde de MotoGP -- le premier Français à y parvenir -- serait-il donc parfait ? "Il prend un peu trop de photos torse nu mais il n'a pas de défaut, c'est un bon garçon", plaisante Ricciardo, qui compte bien fêter le sacre de son pote autour de "quelques verres".

Mathieu Idiart avec AFP Journaliste RMC Sport