RMC Sport

Basket: le Français Ayayi battu en finale de NCAA

Joël Ayayi et l’équipe de Gonzaga se sont inclinés pour la première fois de la saison à l’occasion de la finale NCAA disputée dans la nuit de lundi à mardi face à l’université de Baylor (86-70).

Il faudra encore patienter au moins un an avant de voir un Français succéder au néo-retraité Joakim Noah au palmarès de la NCAA (2006 et 2007). Joël Ayayi et les Bulldogs de Gonzaga ont perdu ce lundi soir contre Baylor (86-70) en finale du prestigieux tournoi universitaire américain.

L’arrière français, dont le frère cadet Gérald évolue avec Pau-Lacq-Orthez en Jeep Elite, n’a pas réussi à vraiment peser sur cette ultime affiche. Bien pris par la défense de Baylor, Joël Ayayi s’est contenté de 8 points, 2 rebonds et 1 passe en 31 minutes.

Gonzaga voulait rester invaincu

En face, le duo Jared Butler (22 points, 7 passes) et Davion Mitchell (15 points, 6 rebonds, 5 passes) a brillé et permis à l’université de Baylor de remporter le premier titre de son histoire en NCAA. Cette défaite de Joël Ayayi et de son équipe met fin à la très belle aventure de Gonzaga cette saison (31 victoires pour 1 défaite).

Invaincus lors de la saison régulière (26 succès), les Bulldogs, avait impressionné lors de la célèbre March Madness avant de batailler en demi-finale et d’arracher la victoire contre la prestigieuse formation de UCLA (93-90, ap).

Déjà finaliste malheureux en 2017 (avec le Français Killian Tillie dans ses rangs), Gonzaga rate également sa chance de devenir le premier champion invaincu depuis 1976 et Indiana. Avec la défaite de Joël Ayayi, la France devra encore attendre avant de voir un deuxième joueur tricolore inscrire son nom au palmarès de la NCAA.

JGL