RMC Sport

Coupe du monde 2022: qui peut encore se qualifier? Les enjeux bouillants de la fin des barrages

C'est un total de 13 places qui restent à être attribuées pour la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre). 10 d’entre eux seront connus à l’issue de la trêve internationale de mars, alors que le tirage au sort de la phase finale doit se tenir ce vendredi 1er avril.

À huit mois du rendez-vous planétaire, les conviés ne sont pas tous encore connus, loin de là. En Europe, 10 des 13 tickets pour la Coupe du monde sont déjà attribués, même si le dernier ne sera pas connu avant le mois de juin, au minimum. Les cinq qualifiés africains le seront ce mardi soir alors que les barrages intercontinentaux et les éliminatoires en Amérique du Nord n’ont pas encore rendu leur verdict.

Trois places à prendre en Europe, en attendant l’Ukraine

Deux des trois finales européennes de barrage se tiennent ce mardi soir. Profitant de l’exclusion de la Russie, la Pologne a décroché sans jouer le droit d’accueillir la Suède, qui est venue à bout de la République après prolongation (1-0). Dans le même temps, le Portugal recevra la surprenante équipe de Macédoine du Nord après sa victoire difficile sur la Turquie (1-0). Le choc tant attendu Portugal-Italie n’aura pas lieu après l’élimination dramatique de la Nazzionale.

Concernant le troisième barrage, il n’aura pas lieu ce mardi après le report de la demi-finale Écosse-Ukraine lié à l'invasion russe. L’équipe entraînée par Petrakov pourrait jouer en juin, ou bien en septembre. Le vainqueur de ce duel se déplacera au Pays de Galles, tombeur de l’Autriche (2-1), pour décrocher le dernier billet européen pour le Qatar.

Déjà qualifiés: Allemagne, Danemark, France, Belgique, Croatie, Espagne, Serbie, Suisse, Angleterre, Pays-Bas

Finales des barrages, mardi à 20h45: Pologne-Suède et Portugal-Macédoine du Nord

Tout est joué en Amérique du Sud, sauf le barragiste

Avant un choc Brésil-Argentine sans enjeu à rejouer au mois de juin, la dernière journée des éliminatoires présente un ultime intérêt. Les quatre qualifiés direct étant le Brésil, l’Argentine, l’Équateur et l’Uruguay, une place de barragiste intercontinental reste à être établie. Et il y a du beau monde: le Pérou, la Colombie et le Chili. Pour l’instant, l’avantage est aux Incas, qui devancent d’une longueur les Cafeteros et de deux la Roja. Dans la nuit de mardi à mercredi, l’identité de l’équipe qui affrontera le représentant asiatique en juin prochain sera connue.

Dernière journée, mercredi à 1h30: Pérou-Paraguay, Venezuela-Colombie, Chili-Uruguay

Les cinq qualifiés africains connus mardi soir

En Afrique, tout est beaucoup plus simple. Les cinq qualifiés pour le Mondial seront connus à l’issue des barrages en format aller-retour. Les premiers matchs se sont tenus ce vendredi, avec notamment un avantage pris pour l’Algérie, la Tunisie et l’Égypte. À noter que la règle du but à l’extérieur reste en vigueur dans la zone CAF.

Les résultats des barrages aller:

RD Congo 1-1 Maroc
Cameroun 0-1 Algérie
Mali 0-1 Tunisie
Égypte 1-0 Sénégal
Ghana 0-0 Nigéria

Canada, États-Unis et Mexique veulent finir le travail

Le Canada, les États-Unis et le Mexique ont pris une réelle option sur les trois places directement qualificatives dans la zone Amérique du nord et Amérique centrale. À deux journées de la fin des éliminatoires, le Costa Rica et le Panama peuvent encore y croire même s’ils devraient probablement plutôt se battre pour la place de barragiste intercontinental, contre le représentant océanien en juin. C’est dans la nuit de mercredi à jeudi que se referment les qualifications pour la CONCACAF. Le Salvador, la Jamaïque et le Honduras n’ont plus rien à espérer.

Le classement de la zone CONCACAF après 12 journées sur 14:

Canada, 25 pts
USA, 22 pts
Mexique, 22 pts
Costa Rica, 19 pts
Panama, 18 pts

L'Australie attend son adversaire pour le 4e tour en Asie

À l’image de l’Amérique du Sud, l’Asie a livré son verdict à l’exception de son barragiste. Dans le groupe A, la Corée du Sud et l’Iran ont obtenu leur ticket pour le Qatar, qui est revenu au Japon et à l’Arabie Saoudite dans le groupe B. La place de barragiste contre le représentant sud-américain reviendra au vainqueur du 4e tour quelques jours plus tôt, opposant les troisièmes de groupe. Pour cela, l’Australie défiera le 7 juin les Émirats Arabes Unis, l’Irak ou le Liban, une équipe à qui il reste encore un infime espoir. La dernière journée se tient ce mardi.

Qui pour faire tomber la Nouvelle-Zélande?

[UPDATE 21h30 : la Nouvelle-Zélande a battu Tahiti 1-0 et affrontera donc les Iles Salomon]

Dans la dernière zone, qui offre un seul ticket de barragiste contre le quatrième de la zone CONCACAF, le format a été modifié à plusieurs reprises, en raison du Covid et des forfaits en cascade. Victorieuses de la Papouasie Nouvelle-Guinée ce dimanche, les Îles Salomon rencontreront ce mercredi le gagnant du duel Nouvelle-Zélande-Tahiti en finale de ce tournoi qualificatif organisé au Qatar.

Le programme de la fin du tournoi qualificatif:

Dimanche, 19h30: Nouvelle-Zélande-Tahiti (1/2 finale barrages)
Mercredi, 19h: Îles Salomon- Nouvelle-Zélande ou Tahiti (finale barrage)

Jules Aublanc Journaliste RMC Sport