RMC Sport

Boston: la sale soirée de Fournier pour ses grands débuts

Arrivé à Boston jeudi dernier en provenance d'Orlando, Evan Fournier a connu une mauvaise soirée pour sa première apparition avec les Celtics avec aucun point inscrit, des échecs aux tirs et une défaite.

Evan Fournier a fêté sa première apparition avec le maillot de Boston, lundi face à la Nouvelle-Orléans, quatre jours après son arrivée en provenance d'Orlando. Ses débuts auraient dû avoir lieu plus tôt mais ils ont été repoussés en raison d'un test positif au coronavirus erroné.

"Je devais faire mes débuts samedi contre Oklahoma City, mais j'ai été testé positif juste avant. J'ai encore été testé plusieurs fois et à chaque fois, c'est revenu négatif. Un docteur m'a dit que cela pouvait arriver. Donc ce n'était pas simple, mais je suis heureux que ce soit fini et prêt à jouer", a déclaré l'arrière français lors d'un court point presse virtuel avant ce match.

Et pour ses premiers pas sous le maillot des C's, il a passé une soirée affreuse, puisqu'il a manqué ses dix tirs en sortie de banc. Très loin de sa moyenne à presque 20 points par match, censée faire de lui la troisième arme offensive potentielle de l'équipe, après les deux All-Stars Jayson Tatum et Jaylen Brown. Fournier, qui a joué 33 minutes, s'est néanmoins battu en défense (2 interceptions, 2 contres, 2 rebonds), mais Boston s'est incliné contre les Pelicans (115-109).

Evoquant son transfert quelques heures plus tôt, Fournier a avoué que "cela a été un peu un choc, car je viens de passer sept ans à Orlando. Et malgré les rumeurs, on ne sait jamais vraiment si cela va se produire ou non".

Le manager veut le conserver

"Mais une fois que les choses s'installent, on réfléchit à sa situation et je pense que là c'est une grande opportunité pour moi", a-t-il ajouté. S'il finit la saison avec Boston, un des habitués aux premiers rôles dans la conférence Est, Fournier sera un agent libre à son issue. Mais le manager général du club, Danny Ainge, a exprimé son optimisme quant à le conserver avec un nouveau contrat.

"Moi aussi évidemment. Mais là n'est pas ma priorité actuelle. Je préfère me concentrer sur mon adaptation dans ma nouvelle équipe, sur la nécessité d'apprendre à jouer avec mes nouveaux coéquipiers et de gagner des matches", a-t-il exposé.

NC avec AFP