RMC Sport

NBA: les Lakers en play-offs sur un miracle de LeBron James

Les Los Angeles Lakers se sont qualifiés pour les play-offs de la NBA en s’imposant face aux Golden State Warriors (103-100), ce jeudi en play-in sur un tir remarquable de LeBron James en toute fin de match.

Même avec un seul œil valide, il n’a pas raté le coche. LeBron James (22 points, 10 passes, 11 rebonds) a validé la qualification des Los Angeles Lakers pour les play-offs de NBA en inscrivant un panier à trois points à 0’’2 de la fin de possession et quelques secondes du buzzer final.

Un panier décisif pour les champions en titre vainqueur du play-in de feu face aux Golden State Warriors (103-100), mercredi. Quelques instants avec ce tir victorieux, la star des Lakers s’était pourtant retrouvée au sol, sonnée après un duel avec Draymond Green.

"Je voyais trois anneaux, j’ai simplement tiré dans celui du milieu"

Il s’est relevé, l’œil gauche à moitié refermé avant de surchauffer le public du Staples Center par son tir victorieux. "Après le doigt dans l’œil de Draymond, je voyais littéralement trois anneaux, a-t-il confié à l’issue de la rencontre. J’ai simplement tiré dans celui du milieu."

La suite fut confuse pour les Warriors qui ont laissé le chronomètre défiler avant de prendre un temps mort à deux secondes du terme. Une perte de balle plus tard et les coéquipiers de Stephen Curry (37 points) ont laissé filer le choc. Ils joueront leur place en play-offs dans un nouveau barrage contre Memphis. Les Lakers, eux, défieront Phoenix au premier tour des playoffs de la conférence Ouest.

Dans l’autre rencontre de la soirée, Memphis, porté par son imposant "Grizzly" lituanien Jonas Valanciunas, a donc écarté (100-96) San Antonio, au terme d'un match de barrage serré et acharné qui a vu les Spurs remonter, vainement, un retard de 21 points, jeudi. La franchise du Tennessee jouera sa qualification, pour être tête de série n°8 à l'Ouest vendredi contre Golden State pour affronter Utah Jazz au 1er tour.

Et elle sait qu'elle pourra compter son guerrier de pivot Valanciunas, qui a été ultra-dominant à l'intérieur avec un double-double à 23 points et 23 rebonds, auxquels s'ajoutent 3 contres témoignant de la dissuasion défensive dont il a fait preuve durant ses 37 minutes de présence sur le parquet. Il n'a pas été seul chez les Grizzlies, puisque Dillon Brooks (24 pts, 7 rbds) et Ja Morant (20 pts, 6 passes, 6 rbds) ont également pesé.

Les Spurs absents des play-offs deux ans de suite pour la première fois depuis 45 ans

Les Spurs, qui n'avaient plus manqué les play-offs deux années d'affilée depuis 45 ans, ne sont pas passés loin de réussir le hold-up, dans le sillage de leur "facteur X" Rudy Gay (20 pts), auteur de deux de ses trois paniers derrière l'arc dans le money-time qui ont maintenu la menace d'un renversement au score. DeMar DeRozan a également marqué 20 points, mais son adresse (5/21) fut trop faible, symbolisant celle de l'équipe (35%). C'est certainement là que se paye cette défaite synonyme d'élimination.

La deuxième consécutive pour l'entraîneur Gregg Popovich, 72 ans, dont l'avenir à la tête de l'équipe texane se pose à chaque fin de saison depuis quelques années, mais qui doit déjà se focaliser sur un prochain défi: ramener une médaille d'or des Jeux de Tokyo où il coachera Team USA.

NC