RMC Sport

Cancellara : « Pas une revanche »

Fabian Cancellara

Fabian Cancellara - -

Mis en cause pour son utilisation supposée d’un vélo électrique lors du Paris-Roubaix et du Tour des Flandres, le Suisse, vainqueur du prologue du Tour, ne pense qu’à savourer sa victoire et son maillot jaune.

Fabian, vous avez pris une belle revanche en gagnant ce prologue…
Ce n’est pas une revanche. Ça ne l’est jamais. Je ne suis pas là pour prouver quelque chose. Ce que j’ai fait aujourd’hui est conforme à ce que j’ai fait dans les autres prologues du Tour ou dans les autres courses. Je suis fier d’être en jaune. Le reste, je laisse ça derrière moi. Il y a eu des contrôles de vélos à la fin. C’est mes jambes et ma tête qui m’ont fait gagner. J’ai bien travaillé et j’ai fait une belle course. J’en suis vraiment fier.

De quoi êtes-vous le plus fier ?
C’est la seizième fois que je suis en jaune, c’est vraiment quelque chose. Et prendre le maillot jaune est toujours spécial : c’est l’ouverture du Tour de France en plus. J’ai réalisé quelque chose de grand en remportant le prologue comme ça.

Que souhaitez-vous à présent pour la suite de ce Tour ?
Je regarde devant. Mais je souhaite remporter une autre étape, avec l’arrivée à Bruxelles ou à Spa (en Belgique, ndlr). Ce n’est pas du plat. Mais le plus important est d’avoir ce maillot. On verra le reste ces prochains jours. C’est sûr que j’aimerais arriver en Arenberg en jaune (mardi, troisième étape, nldr). Là, il y a quelque chose à faire. En ce moment, je ne pense qu’à boire un coup avec mes coéquipiers.

P-Y.L à Rotterdam