RMC Sport

Coronavirus: le préfet du Nord laisse planer le doute sur la tenue de Paris-Roubaix

Le préfet du Nord Michel Lalande a avoué lundi que la tenue de Paris-Roubaix, prévu le 25 octobre, n’est pas assurée à 100% en raison de la reprise de la circulation de la Covid-19 en France.

Déjà reportée de plus de six mois à cause de la pandémie de Covid-19 qui a durement touché la France, la course cycliste Paris-Roubaix pourrait connaître une nouvelle déconvenue. Interrogé par France Bleu Nord lundi matin, le préfet du Nord Michel Lalande a confié ses inquiétudes face à la reprise intensive de la circulation du virus sur le territoire.

"Je rencontrerai bientôt les organisateurs"

Et n’a pas exclu que la "Reine des classiques", à laquelle pourrait prendre part le nouveau champion du monde Julian Alaphilippe, soit annulée si la situation ne venait pas à s’améliorer dans la région. "Pour moi, l’organisation de cette course est interrogée, a déclaré le préfet. Le Tour de France a eu lieu. J'imagine que les gestes sanitaires sont étudiés également pour le Paris-Roubaix. Et je le dis en tant que préfet de Région : je rencontrerai bientôt les organisateurs pour voir quelle position on prend sur le Paris-Roubaix dans un contexte de circulation du virus renforcée par rapport au Tour de France."

La progression du virus est très forte en France, et a récemment entraîné la mise en place de nouvelles règles sanitaires. Paris-Roubaix devait initialement se tenir le 12 avril dernier, tandis que le Tour de France s’est lui déroulé dans des conditions exceptionnelles en septembre.

Romain DAVEAU