RMC Sport
en direct

Tour des Flandres en direct: plus puissant au sprint, Asgreen l'emporte devant Van der Poel

Van der Poel et Alaphilippe

Van der Poel et Alaphilippe - Icon Sport

Vêtu de son maillot arc-en-ciel de champion du monde, Julian Alaphilippe fait partie des favoris à la victoire sur le Tour des Flandres ce dimanche. Une course dans laquelle il devra batailler avec ses grands rivaux, Mathieu van der Poel et Wout van Aert.

Kasper Asgreen réagit à chaud, au micro de France Télévisions

"Je me sentais bien dans les derniers kilomètres, j’ai décidé d’attendre le sprint dans les derniers kilomètres. J’ai laissé Mathieu mener dans le dernier kilomètre. Je me suis calé dans sa roue, et j’ai pu lancer le sprint quand je l'ai décidé. Cela a été une course difficile, on était à la limite dans le final tous les deux."

Victoire pour Asgreen !!

Incroyable !! C'est Mathieu van der Poel qui coince à 50 mètres de l'arrivée, coiffé sur la ligne par Kasper Asgreen au sprint, à l'issue d'un final électrique ! Greg Van Avermaet complète le podium.

Un écart difficile à combler

Il semblerait que ce soit gagné désormais pour les hommes à l'avant, même s'il n'y en aura qu'un sur la plus haut marche du podium. Ils possèdent 30 secondes d'avance à 3 kilomètres de l'arrivée, un écart qui rend tout retour des poursuivants impossible

Van Aert dit adieu à la victoire

Van Aert est repris par le groupe de Turgis, qui ne semble pas en mesure de revenir sur le duo de tête, qui possède un matelas de 30 secondes d'avance. Ce sera d'autant plus difficile que Van der Poel et Asgreen collaborent efficacementà 7 kilomètres de l'arrivée.

Deux hommes pour la victoire finale

Wout Van Aert ne reviendra pas, il perd encore du temps dans le Paterberg et bascule avec 20 secondes de retard sur le duo de tête. Asgreen a été aussi fort que Van der Poel dans l'ascension.Les deux plus forts sont à l'avant et vont se disputer la victoire finale dans 13 kilomètres.

Quelle démonstration de Van der Poel

Le tenant du titre est bien parti pour décrocher un 2e succès sur le Tour des Flandres. Seul Kasper Asgreen s'accroche à sa roue, Julian Alaphilippe ne peut plus envisager la victoire finale.

Mathieu van der Poel est parti

Impressionnant ! Le champion du monde dégage une force incroyable dans le sommet, Van Aert coince, tandis que Julian Alaphilippe a connu quelques soucis.

Turgis tente un coup

Turgis intenable dans le final relance à son tour pour amorcer un début de retour sur le trio de tête. Le Français n'est pas si loin, à 14 secondes des costauds. Le duo Turgis Van Avermaet a encore un bel écart à boucher mais rien n'est joué ! Nous sommes toujours dans le Vieux Quaremont.

3e ascension du Vieux Quaremont

Les trois grands favoris du Tour des Flandres ouvrent la route dans le final, Kasper Asgreen commence à prendre des relais

Le groupe Van Avermaet se rapproche du groupe Alaphilippe

Moins de dix secondes d'écart désormais entre ces deux groupes de poursuivants. Le premier, qui compte deux Français (Turgis et Alaphilippe) est pointé à secondes de la tête. La jonction est imminente entre les deuxième et troisième échelons de la course. Il reste kilomètres.

Accélération d'Asgreen, Alaphilippe lâché

Le championd du Danemark est suivi par Wout van Aert et Van der Poel. Il y a donc bien un Deceuninck à l'avant, mais ce n'est pas Julian Alaphilippe qui laisse faire désormais, le champion du monde ayant un coéquipier à l'avant.

Alaphilippe accélère

Julian Alaphilippe est capable de relancer dans un passage très dur ! Les autres protagonistes collent à ses basques, et Anthonu Turgis va revenir à la pédale. Le Français est très impressionnant.

Le coup de force de Kasper Asgreen

Van der Poel semble être le coureur le plus incisif, le plus à même de mettre les autres coureurs en difficulté. Alaphilippe fait le forcing, avec un gros relais de Kasper Asgreen. Anthony Turgis emmène le groupe de contre qui perd du temps alors qu'il en avait repris.

Une échappéer royale

C'est un groupe de costauds qui émerge, composé des plus forts. Mathieu Van der Poel le champion des Pays-Bas fait la plus forte impression, alors qu'il reste trois monts à parcourir. Mais nous ne sommes pas encore au bout de cette course dont le final tient toutes ses promesses. L'écart se creuse avec le groupe de poursuivants, pointé à vingt secondes de la tête.

Un groupe de six coureurs à l'avant

Le Français Julian Alaphilippe a digéré l'attaque de Mathieu Van der Poel qu'il est parvenu à accompagner au contact de Marco Haller. Ils sont désormais six à l'avant avec Wout Van Aert. Il reste 36 kilomètres à parcourir dans ce Tour des Flandres.

Le numéro de Van der Poel

Mathieu Van der Poel est très fort !!! Wout van Aert et Julian Alaphilippe ont senti le danger, mais le Français est en difficulté dans la roue de Van Aert !!

Un quatrième Français à l'avant

Bel effort de Matteo Trentin qui, seul, a permis à son groupe de contre d'opérer la jonction. Valentin Madouas rejoint ses compatriotes dans ce groupe de contre à la poursuite du seul homme en tête, Marco Haller.

Marco Haller fait un bel écart

Marco Haller profite du regroupement à l'avant pour se montrer dans le Steenbeekdries, et d'un petit moment de flottement pour fausser compagnie aux autres à l'avant. Matteo Trentin fait le forcing derrière !

Les costauds à l'avant

Anthony Turgis est avec Christophe Laporte et Julian Alaphilippe. Wout van Aert et Tim Wellens les accompagnent. On ne met plus beaucoup d'énergie dans le passage des relais, un second groupe devrait opérer la jonction dans quelques instants.

Des Francçais à l'avant

Ce n'est pas une course qui a pour habitude de sourir aux Français, mais ils sont cette année plusieurs à l'animer. Julian Alaphilippe a été rejoint par un groupe de chasse dans lequel figure Christophe Laporte notamment. Les plus forts sont à l'avant.

Alaphilippe accompagne Bisseger en tête

Il reste cinq monts à franchir et 44 kilomètres à parcourir, moment chois par Julian Alaphilippe pour prendre les devants dans ce Tour des Flandres. Le Koppenberhg a livré son verdict, certains coureurs ont montré leurs limites suite à l'attaque du champion du monde. Attention à Van Der Poel tout de même, les costauds ne sont pas si loin

Alaphilippe, quelle attaque !

Julian Alaphilippe est en train de semer tout le monde à la poursuite de Bisseger !!

Le Koppenberg, c'est maintenant !

L'écart n'est pas énorme entre les groupes qui se constitués après l'éclatement du peloton, mais Alaphilippe a un coup d'avance sur la concurrence au pied de l'effrayant Koppenberg, l'épouvantail de ce Tour des Flandres. Le rescape de l'échappée matinale Bisserger l'aborde à l'instant

Malin, Alaphilippe !

Julian Alaphilippe prend la roue de Christophe Laporte et retombe sur Florian Sénéchal et un groupe de quatre coureurs en contre-attaque. C'est bien fait de la part du Français, qui s'est défait de Van Aert et Van der Poel

Bisseger seul en tête

Seul en tête dans ce Tour des Flandres, Stefan Bisseger de l'écurie Education First est dans le 14e mont au programme de cerre journée, pas le plus facile.

On retrouve les coureurs à l'avant

Mathieu Van der Poel et Wout Van Aert sont à l'avant accompagnés de Lampaert Alaphilippe Turgis et bien d'autres

C'est parti pour le Paterberg

Les hommes échappés à l'avant ont entamé l'ascension du Paterberg, un mont très raide.

Van Der Poel fait sauter le peloton

Van Der Poel prend le relais de kasper Asgreen, franche accélération à l'avant du peloton, les deux hommes ont pris quelques mètres d'avance sur un peloton morcelé

Un dimanche éreintant

Le peloton est très étiré, les visages sont marqués dans cette deuxième ascension du Vieux Quaremont. Stefan Küng part au sol, nouvelle chute au pire des moments. On assiste dans le même temps à une nouvelle accélération des Deceuninck ! Nous sommes à cinquante kilomètres de l'arrivée désormais

Arrivée dans le Vieux Quaremont

Allez ça grimpe un peu pour le peloton, qui arrive dans le Vieux Quaremont

L'écart se réduit pour l'échappée

Plus qu'1'40 à peine d'avance pour les hommes de tête désormais

Nouvelle chute dans le peloton !

Décidemment, ça chute dans le peloton ! Joris Nieuwenhuis (DSM) et Alexander Edmondson (BikeExchange) ont notamment été pris. Pas d'inquiétude pour Alaphilippe

Alaphilippe est rentré dans le peloton

Tout va bien pour le champion du monde, qui a recollé au peloton, tout comme Asgreen, son coéquipier chez Deceuninck-Quick Step

Direct Energie prend les commande

Pendant ce temps, Geniets (FDJ) a crevé et doit donc tenter de recoller

La vidéo de la grosse chute qui a ralenti Alaphilippe

Le tri dans le peloton

Après la chute, le peloton a perdu en épaisseur et s'étire désormais. Du côté de Jumbo, ça roule en maîtrise

Trois coéquipiers en moins pour van der Poel

Abandons d'Oscar Riesebeek et Silvan Dillier, pris dans la chute. Ce qui fait trois coureurs hors course chez Alpecin, après la disqualification d'Otto Vergaerde. Compliqué pour Mathieu van der Poel, annoncé parmi les favoris à la victoire finale.

Lotto en profite pour accélérer

Les petits malins qui accélèrent, profitant des ralentissements subis par les Deceuninck-Quick Step.

Grosse chute dans le peloton

Julian Alaphilippe n'a pas chuté mais a été ralenti et a du mal à repartir vite. Rien de grave. Deux coureurs Alpecin ne repartent pas, sale journée pour l'équipe de Mathieu van der Poel. Oscar Riesebeek est parti à la faute, alors qu'il était aux environs de la 15e place dans le peloton, sur la gauche de la route.

Le peloton s'éparpille

Visuellement, ça donne des petites grappes de coureurs qui tentent de sortir du peloton. Un joyeux bordel

Un poursuivant est sorti

Au sommet du Kanarieberg, Soren Kragh Andersen (Team DSM) est parti tout seul à la poursuite des échappés du jour. Il se retroune à plusieurs reprises: il aurait peut-être préféré avoir quelques compagnons d'échappée.

Encore 71 km de course

Toujours la même configuration: un groupe de sept coureurs devant, avec un peu moins de trois minutes d'avance. Derrière, le peloton gèrent les envies de sortie de certains coureurs pour préparer l'emballage final.

La Jumbo-Visma prend les commandes

Wout van Aert a du monde avec lui: Jumbo-Visma tente de prendre le contrôle du peloton. Ils sont cinq coureurs de l'équipe dans les premières places.

Tentative de sortie de peloton

On tente péniblement de s'extirper du peloton avec Hugo Hostetter (Israel Start-Up Nation). Mais pour l'instant, le Français ne parvient pas à semer les rouleurs.

Van der Poel fait rouler un peu

Ce sont les coéquipiers du Néerlandais qui prennent les rênes du peloton. Pour l'instant, le rythme est modéré.

Le point sur les échappés

Le groupe des sept devant, avec un peu moins de trois minutes d'avance sur le peloton à 77 km de l'arrivée: Stefan Bissegger (EF Nippo Education), Hugo Houle (Astana-Premier Tech), Nico Denz (Team DSM), Jelle Wallays (Cofidis), Matthis Norsgraad Jorgensen (Movistar), Mathijs Paaschens (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Fabio Van Den Bossche (Sport Vlaanderen - Baloise).

Chute à l'avant du peloton !

Nils Eekhoff a chuté assez méchamment à l'avant du peloton: le coureur DSM semble avoir touché la roue d'un concurrent, fait un lourd écart avant de se manger le faux trottoir. Belle frayeur pour Julian Alaphilippe, qui n'était pas loin.

Encore une tuile pour van der Poel

Après avoir perdu Otto Vergaerde sur disqualification, Mathieu van der Poel voit un autre de ses coéquipiers chez Alpecin être en difficulté. Oscar Riesbeek a crevé et est donc contraint de fournir de gros efforts pour réintégrer le peloton.

Le groupe de poursuivants a été repris

C'est fini pour les contreurs, qui ont été avalés par le peloton, qui commence à sérieusement penser au final. Il reste donc un groupe de tête avec sept coureurs et le peloton.

Déjà des disqualifiés

En début de course, après une quinzaine de kilomètres à peine, deux coureurs ont été disqualifiés.

>>> la raison ? Un coup d'épaule et une queue de poisson...

Schar mis hors course pour jet de bidon illégal

Il y a des zones spécifiques pour jeter ses bidons. Le Suisse Michael Schar a été exclu pour avoir jeté le sien en dehors de ces zones et a donc été disqualifié.

Un groupe de contre

Parmi les 10 coureurs du groupe de contre, le Français Bryan Coquard.

Une échappée devant

A 87 km de l'arrivée, sept coureurs font la course en tête: Bissegger, Denz, Houle, Wallays, Norsgaard, Paasschens et van den Bossche.

Alaphilippe parmi les favoris

Trois gros favoris se détachent pour la victoire finale: le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), avec son maillot arc-en-ciel de champion du monde, Wout van Aert (Jumbo-Visma) et le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix).

Bonjour à tous

Bienvenue sur les routes du Tour des Flandres pour suivre la deuxième partie et le final de la course.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery Journaliste RMC Sport