RMC Sport

Cyclisme: une rentrée "catastrophique" pour Pinot sur le Tour des Alpes

De retour dans le peloton après un mois de pause, Thibaut Pinot, qui souffre toujours du dos, a connu un Tour des Alpes "catastrophique", de son propre aveu. De mauvaise augure à l'approche du Giro.

Thibaut Pinot a qualifié vendredi de "castrophique" son bilan du Tour des Alpes, qui lui servait de test en vue d'une participation au Giro. Présent dans l'échappée de la 5e et dernière étape, le Franc-Comtois de l'équipe Groupama-FDJ ne s'est pas (encore) prononcé sur sa participation au Tour d'Italie, qui s'élancera le 8 mai de Turin, mais n'a pas envoyé de signaux encourageants.

"Le bilan est catastrophique, il n'y a pas grand chose de positif cette semaine, c'est compliqué d'être à ce niveau", a déclaré Pinot à La Chaîne L'Equipe après l'arrivée de la dernière étape à Riva del Garda (nord de l'Italie). "Cela fait toujours plaisir d'être devant. Je suis content des trois-quarts de ma course (de vendredi)", a-t-il concédé. Avant d'ajouter: "Après trois heures, c'est compliqué pour moi."

"Plus les kilomètres passent, moins ça va"

"C'est un peu comme tous les autres jours, plus les kilomètres passent, moins ça va", a ajouté Pinot. Le Français, qui a cherché à aller à l'avant, a été décroché dans chaque étape de montagne du Tour des Alpes. La semaine dernière, il avait conditionné sa participation au prochain Giro (8-30 mai) à ses sensations du Tour des Alpes.

"La vraie réponse, ce sera la course", avait déclaré le leader de l'équipe Groupama-FDJ. "Je n'irai au Giro que si je suis à 100 %". Pinot, qui est âgé de 30 ans, souffre du dos depuis sa chute dans la première étape du Tour de France fin août dernier à Nice (os sacrum et iliaque fissurés). Jamais remis de ces déboires de l'été, il avait ensuite abandonné la Vuelta après trois étapes, avant de mettre fin à sa saison. Ses précédentes courses cette année, dont Tirenno-Adriatico, s'étaient achevées dans un relatif anonymat.

CP avec AFP