RMC Sport

Giro (16e étape): Bernal impérial dans des conditions dantesques, gros coup pour Bardet

Intouchable depuis le début du Giro, Egan Bernal a encore assis sa domination sur le classement général en remportant la 16e étape à Cortina d'Ampezzo, lundi. Le Français Romain Bardet termine deuxième et remonte à la 7e place du général.

La pluie, le froid et Egan Bernal, une nouvelle fois, ont été les principaux acteurs de la 16e étape du Giro, entre Sacile et Cortina d'Ampezzo. Malgré des conditions météorologiques dantesques, le Colombien, maillot rose de leader du général sur le dos, a une nouvelle fois montré sa supériorité sur les routes italiennes, en partant seul à un peu plus de 20 kilomètres du sommet pour s'imposer en solitaire.

La belle étape de Bardet

Son attaque, fulgurante mais presque facile, n'a laissé aucune chance au reste du groupe des favoris, qui a explosé dans sa roue. Impressionnant d'aisance, Bernal (Ineos Grenadier) a avalé Antonio Pedrero (Movistar), le dernier rescapé de l'échappée, pour dévaler seul en tête vers la ligne d'arrivée. Dans sa roue, le Français Romain Bardet (DSM), superbe deuxième de l'étape, et Damiano Caruso (Bahrain Victorious), étaient les plus résistants : ils complètent le podium de la journée.

Pour trouver un défaut au Colombien, il aurait fallu avoir des images de sa descente vers la station de ski de Cortina d'Ampezzo. Passé avec 45 secondes en haut du Passo Giau, il a perdu un peu de temps sur ses poursuivants en route, probablement parce qu'il n'a pas voulu prendre de risques sur une chaussée détrempée. Il a finalement franchi la ligne avec 27 secondes d'avance, ce qui permet à Caruso, son nouveau dauphin (+ 2'24''), de rester ambitieux pour la suite.

Yates et Evenepoel hors du coup

Au général, Hugh Carthy (Education First, + 3'40'') est actuellement troisième. En forme ascendante, Bardet remonte à la 7e place (+ 5'02'') et est en embuscade pour le podium. Dauphin de Bernal lundi matin au départ, Simon Yates (BikeExchange), qui faisait figure de favori au départ de Turin, a lui concédé plus de deux minutes à la tête de course (5e du général, + 4'20''). L'addition est encore plus salée pour Remco Evenepoel, définitivement sorti de l'équation.

En raison des conditions météo dantesques, entre la neige et la pluie, la 16e étape du Giro a été amputée de deux cols, la Fedaia et le Pordoi, et raccourcie à 153 kilomètres. Le passo Giau, dernière difficulté de l'étape avec ses 2 233 mètres d'altitude, est devenu le juge de paix de la journée, à la difficulté considérablement réduite.

Classement général du Tour d'Italie cycliste après la 16e étape, lundi à Cortina d'Ampezzo:

1. Egan Bernal (COL/Ineos) 66 h 36:04.
2. Damiano Caruso (ITA/BAH) à 2:24.
3. Hugh Carthy (GBR/EF1) 3:40.
4. Aleksandr Vlasov (RUS/AST) 4:18.
5. Simon Yates (GBR/BIK) 4:20.
6. Giulio Ciccone (ITA/TRE) 4:31.
7. Romain Bardet (FRA/DSM) 5:02.
8. Daniel Martinez (COL/INE) 7:17.
9. Tobias Foss (NOR/JUM) 8:20.
10. Joao Almeida (POR/DEC) 10:01.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport