RMC Sport

Giro (6e étape): impressionnant de puissance, Démare double la mise

Après sa victoire à Messine, Arnaud Démare s’est une nouvelle fois montré le plus véloce dans les rues de Scalea. Le Français devance Caleb Ewan et Mark Cavendish qui doivent se contenter des miettes. Au classement général pas de changements majeurs, Juan Pedro Lopez conserve sa tunique rose.

Au lendemain de sa victoire à Messine, Arnaud Démare a encore fait parler la poudre ce jeudi sur les routes calabraises. Le Picard a aligné ses concurrents en sautant Caleb Ewan dans les derniers mètres. Derrière, Mark Cavendish et Biniam Girmay se contentent des places d’honneur. Le peloton étant arrivé groupé, il n’y a pas de changements majeurs au classement général.

Difficile de se lancer dans une échappée quand on sait déjà que les sprinteurs vont avoir la priorité à Scalea. Pourtant, Diego Rosa (Eolo-Kometa) s’est lancé dans cette vaste entreprise dès le début de l’étape. L’ancien pensionnaire d’Arkéa-Samsic a beau se retourner, il est seul dans l'échappée du jour. Derrière le peloton baisse le rideau, seuls Pascal Eenkhoorn (Jumbo-Visma) et son compatriote Bauke Mollema (Trek Segafredo) font mine de vouloir s’échapper avant de rentrer dans le rang en rigolant. Finalement, un trio de la formation italienne Drone Hopper-Androni Giocattoli, composé de Filippo Taglioni, Eduardo Sepúlveda et Simone Ravanelli, se fait la malle pour asseoir sa domination au classement des sprints intermédiaires avant de reprendre sa place au cœur du peloton.

Seul contre tous, Diego Rosa perd ses derniers pétales à 30 bornes de la ligne et se fait avaler par la meute menée par la Quick-Step Alpha Vinyl de Mark Cavendish et la Lotto-Soudal de Caleb Ewan. Les lignes droites interminables aux abords de Scalea n'exclut pas la tension et les vagues au sein du pack, au contraire. Les UAE se mêlent à la bataille du placement pour Fernando Gaviria. A la flamme rouge les Groupama-FDJ sont idéalemement placés mais au moment de fournir son ultime effort, Démare se retrouve enfermé. Le triple champion de France finit par s'engouffrer dans une brèche et vient sauter Ewan pour quelques centimètres. C'est d'ailleurs la photo-finish qui départage l'Australien et le Français. Le sprinter tricolore conforte son maillot cyclamen des points. Démare bat le record de victoires d'étapes sur le Giro pour un Français avec ce septième succès, il devance Jacques Anquetil et Bernard Hinault (6 victoires).

Du côté des favoris, rien à signaler les cadors sont restés au chaud pendant que les grosses cuisses d'expliquaient. Juan Pedro Lopez conserve son maillot rose glané au somment de l'Etna tandis que Romain Bardet reste 10e du classement général devant Richard Carapaz et Mikel Landa.

Demain les 172 coureurs restant sur les routes italiennes, relieront Diamante à Potenza (196 km). Contrairement aux derniers jours, cette septième étape devrait récompenser un baroudeur avec quatre difficultés au programme.

HB