RMC Sport

Tour de France (7e étape): deuxième victoire pour Van Aert, des favoris perdent gros

Remportée ce vendredi par Wout Van Aert, la 7e étape du Tour de France a fait des dégâts parmi les candidats à la victoire finale. Pris dans des bordures, Tadej Pogacar et Mikel Landa ont lâché plus d'une minute, alors que Guillaume Martin et Thibaut Pinot ont fini avec le groupe de tête.

Après un début de Tour de France relativement calme, sans offensive de grands leaders, la septième étape entre Millau (Aveyron) et Lavaur (Tarn), remportée ce vendredi par le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma), représente un tournant évident. Piégés par des bordures, certains candidats à la victoire finale ont déjà perdu très gros avant les Pyrénées.

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates), maillot blanc ce matin, l’Espagnol Mikel Landa (Bahrain-McLaren) et l’Australien Richie Porte (Trek-Segafredo), pris dans une cassure à 30 kilomètres de l’arrivée sous l’impulsion notamment des Ineos Grenadiers d’Egan Bernal, ont franchi la ligne d’arrivée avec 1'21" de retard sur le vainqueur du jour.

Le Tour est encore long et ils auront des occasions de se refaire, mais ils ont pris un sacré coup sur la tête. Pas de problème en revanche pour Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), qui avait perdu 1'39'' sur les favoris lors d’un coup de bordure l’an dernier sur le Tour. Le Franc-Comtois et son équipe ont prouvé qu’ils avaient appris de leurs erreurs. Guillaume Martin, Romain Bardet et Julian Alaphilippe ont également terminé avec le groupe de tête. 

Yates reste en jaune, Martin sur le podium

Sur cette étape sans difficulté apparente, le tempo a été donné d’entrée par la Bora-Hansgrohe. En roulant à fond, la formation de Peter Sagan est parvenue à faire sauter tous les sprinteurs, dont Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step), permettant au Slovaque de récupérer le maillot vert. Une fois cet objectif atteint, le rythme est quelque peu retombé, avant d’être relancé par Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), habitué des échappées au long cours. Le Belge a ouvert la route durant une trentaine de kilomètres, puis a été repris par un peloton rapidement divisé en plusieurs grappes.

Vigilant de bout en bout, Adam Yates (Mitchelton-Scott) reste maillot jaune à l’issue de cette étape remportée au sprint par l’impressionnant Van Aert, qui s’était déjà imposé lors de la cinquième étape. Ce dernier a devancé le Norvégien Edvald Boasson Hagen (NTT) et Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept). Trois autres Français ont terminé dans le top 10: Christophe Laporte (4e), Clément Venturini (6e) et Hugo Hofstetter (7e). Au général, Guillaume Martin (Cofidis) grimpe à la troisième place.

>> Revivez la 7e étape du Tour de France

RR