RMC Sport

Tour de France: Alaphilippe remporte la première étape et prend déjà le maillot jaune

La première étape du Tour de France entre Brest et Landerneau a d'abord été marquée ce samedi par deux énormes chutes avant que Julian Alaphilippe ne vienne animer le finish en remportant la première étape. Le champion du monde prend (déjà) le maillot jaune.

Le Tour de France est parti sur les chapeaux de roues ce samedi. L’étape entre Brest et Landerneau (197 km), la première de cette édition, n’a en rien ressemblé à une promenade de santé. Parce qu’elle a surtout été marquée par une première énorme chute au cœur du peloton, à 44 km de l’arrivée, provoquée par une spectatrice mal placée au bord de la route. Avant un finish sublime et bleu-blanc-rouge avec la victoire de Julian Alaphilippe, premier maillot jaune.

Julian Alaphilippe a tenu ses promesses

Après plusieurs minutes entre flottement, confusion, tension et pagaille générale, le peloton est reparti, en ordre dispersé. Wout Van Aert (Jumbo-Visma) a notamment ramé pour retrouver sa place dans le peloton. Puis la course a repris ses droits, avant que l'on assiste à une nouvelle chute, impliquant une trentaine de coureurs, à 8 km de la ligne d'arrivée. Parmi eux: Warren Barguil (Arkea-Samsic), visiblement touché à l'épaule, Greg Van Avermaet (AG2R), Richie Porte (Ineos) et Chris Froome (Israel Start-Up Nation). L'Anglais a d'ailleurs eu beaucoup de mal à repartir.

La fin de course a enfin été animée par Julian Alaphilippe (Deceuninck). Le champion du monde avait annoncé qu'il ne viserait pas le classement général cette année, mais plutôt des victoires étapes pour s'emparer du maillot jaune dès la première semaine. Et le Français a tenu ses promesses, en partant seul à deux kilomètres de l'arrivée, dans les plus forts pourcentages de la très attendue côte de la Fosse aux Loups.

"J'ai voulu jauger mes adversaires"

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a dans un premier temps tenté de suivre. Pierre Latour (Total Energies) et Tadej Pogacar (UAE) , vainqueur l'an dernier, ont également essayé de réagir. Mais Alaphilippe en a remis une couche pour creuser l’écart. " Quand je suis parti, j'ai voulu jauger mes adversaires et, avec un petit écart, tout le monde était à bloc donc j'ai continué", a-t-il expliqué après coup. Il ne sera en effet jamais rattrapé et remporte la première étape pour prendre, déjà, le maillot jaune. "J'avais à coeur de réussir mais de là à vraiment le faire... Toute la journée, mes équipiers ont cru en moi. J'ai été pris dans une chute et on est rentré très sereinement. J'ai donné le maximum pour aller la chercher", a réagi le vainqueur du jour au micro de France Télévisions.

Michael Matthews (Team BikeExchange) termine deuxième, devant Primoz Roglic. Tadej Pogacar est 6e et devance David Gaudu (Groupama FDJ).

LL