RMC Sport
en direct

Tour de France en direct: Pogacar savoure "une juste récompense"

Tadej Pogacar

Tadej Pogacar - AFP

Le Tour de France s'achève ce dimanche avec la traditionnelle arrivée sur l'avenue des Champs-Elysées. Déjà lauréat de la Grande Boucle le 20 septembre dernier, Tadej Pogacar va connaître un deuxième sacre de rang en moins d'un an. Du côté de l'étape, longue de 108 kilomètres, elle est promise aux sprinteurs. Mark Cavendish a l'occasion de battre le record de succès d'étapes, qu'il co-détient actuellement avec Eddy Merckx.

Cavendish : "On verra de quoi l'avenir sera fait"

Mark Cavendish, au micro de France 2 : "C'est vraiment cool après dix ans, c'est génial d'avoir ce maillot vert. On a l'impression de rajeunir, être de retour sur le Tour... Comme je le dis depuis le début, c'est un rêve d'être là, l'accueil que m'ont réservé les spectateurs a été exceptionnel.

Est-ce-que je reviendrai l'an prochain ? Je vais d'abord passer du bon temps en famille et on verra de quoi l'avenir sera fait."

Prudhomme : "Un talent précoce"

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France : "Ce qui m'impressionne vraiment, c'est qu'à 22 ans il a gagné deux Tours à un âge où Merckx n'en avait jamais couru. C'est un talent précoce qui m'impressionne énormément."

Pogacar : "Une juste récompense"

Tadej Pogacar, au micro de France 2 : "C'est très différent cette année. L'an passé, j'éprouvais des sensations incroyables, parce que c'était la première fois. Maintenant que je suis de nouveau ici, j'arrive même pas à décrire mes émotions. Le ressenti est différent, mais j'apprécie énormément.

Je n'aime pas trop me comparer aux coureurs qui m'ont procédé, chacun a son style et sa personnalité. C'est difficile d'être comparé à une légende comme Merckx.

C'est la juste récompense après tout le travail que j'ai accompli. Je suis heureux dans le cyclisme et c'est le principal, être heureux dans ce qu'on fait."

Pogacar : "Je ne vais pas pleurer cette année"

Pogacar, en direct du podium du Tour : "L'année dernière, j'ai dû me dépêcher pour faire un discours. Cette année, j'étais plus préparé. Merci à ceux qui ont accompagné les coureurs pendant trois semaines, merci aux fans français. Ca a été des sensations folles sur ce parcours. Revenir avec cette formidable équipe UAE, ça a été un bonheur incroyable.

Je ne vais pas pleurer cette année. Ca a été une année difficile avec le Covid, j'espère qu'on pourra tous revenir l'an prochain sans masque. Les organisateurs ont fait un travail formidable sur le protocole."

Dernier podium, Pogacar a son trophée !

Tadej Pogacar, trophée en main, peut savourer l'hymne slovène. Il est accompagné par Jonas Vingegaard, qui tient son bébé dans la main, et Richard Carapaz, lui aussi venu avec ses deux enfants.

Le podium final !

Petit lion en peluche dans la main pour un sponsor, gros bouquet dans l'autre, Tadej Pogacar sourit aux éclats pour son avant-dernier passage sur le podium, maillot jaune sur le dos.

La razzia de Pogacar commence

Tadej Pogacar monte pour la première fois sur le podium, pour recevoir le trophée du meilleur jeune. Il y retournera ensuite pour celui du meilleur grimpeur et le podium final.

Bonnamour à son tour

Le Français Franck Bonnamour, élu super-combatif de ce Tour 2021, est à son tour acclamé par la foule. Il est suivi par les Bahraïn Victorious, qui remportent le classement par équipes.

Van Aert avec son bébé sur le podium

Tout sourire sur le podium des Champs, Wout Van Aert est venu recevoir son bouquet avec son enfant dans les bras.

Alaphilippe : "Je vais pouvoir décompresser"

Julian Alaphilippe, au micro de RMC : "On préfère toujours gagner que finir 2e ou 3e, on a fait le maximum. Je n'ai pas eu le temps de voir trop Mark (Cavendish), je lui ai juste tapé dans le dos. On a travaillé dur. On roule pour gagner, donc c'est une déception, mais on peut être contents de notre Tour.

Ca fait du bien de finir, c'est un super feeling. On a roulé à fond depuis trois semaines. Je vais retrouver la famille, l'équipe, ça va faire du bien.

Je suis très fier d'avoir fait le Tour avec le maillot de champion du monde et d'avoir pu l'honorer un peu. Maintenant, je vais pouvoir décompresser."

Pas de changements au général

Aucun écart n'a été fait sur cette dernière étape et le top 10 reste donc inchangé. Tadej Pogacar devance Jonas Vingegaard et Richard Carapaz, qui l'accompagneront sur le podium.

Périchon : "On a vu Cavendish à la peine"

Pierre-Luc Périchon, au micro de RMC : "Pendant l'étape, on a vu Mark Cavendish à la peine deux, trois fois. Je ne suis pas surpris, il est pas imbattable non plus. Il a dû laisser beaucoup d'énergie dans les Pyrénées cette semaine.

C'est la sixième fois sur les Champs pour moi, c'est toujours autant de frissons, un moment exceptionnel. On se sent vraiment privilégiés."

Van Aert : "Ca valait le coup d'aller jusqu'au bout"

Wout Van Aert, vainqueur de la 21e étape, au micro de RMC : "Ce Tour est vraiment dingue. Mais finir avec un week-end comme ça, pff...

J'ai le vol pour les JO à prendre ce soir. On verra si j'y arrive. Ca valait le coup d'aller jusqu'au bout, parce qu'une victoire comme ça, ça n'a pas de prix.

Il y avait plus de chances de gagner avec le nouveau parcours. J'étais confiant sur le fait que mes coéquipiers me mettent en bonne position."

Un sprint rageur pour Van Aert

Parfaitement lancé par Mike Teunissen, Wout Van Aert a lancé son sprint à 200m et s'est montré plus puissant que Mark Cavendish, pourtant bien placé dans sa roue, et Jasper Philipsen, qui lui a ravi la 2e place. Le Belge a fini très fort ce Tour de France.

Déçu, Cavendish conserve quand même son maillot vert

Mark Cavendish n'aura pas réussi à dépasser Eddy Merckx au nombre de victoires d'étape sur le Tour. Le Britannique a perdu la roue de son poisson pilote Michael Morkov et finit 3e.

Il montera quand même sur le podium pour recevoir son maillot vert.

L'étape pour Van Aert, le Tour pour Pogacar !

Triplé pour Wout Van Aert, après le chrono de samedi et le Ventoux ! Le Belge s'impose au sprint sur les Champs-Élysées.

Après une journée tranquille, Tadej Pogacar remporte lui, à 22 ans, le classement général, pour la deuxième année d'affilée.

La flamme rouge !

C'est parti pour l'explication finale !

Les sprinteurs se replacent

Le tunnel des Tuileries arrive. Plus que deux kilomètres, le peloton roule à vive allure. La Cofidis replace Christophe Laporte.

Alaphilippe emmène

Le champion du monde Julian Alaphilippe place son dernier relais de ce Tour, pour emmener Mark Cavendish, et se relève ! Le peloton est à bloc.

Peloton groupé

L'échappée vient d'être reprise, plusieurs attaques fusent. Niels Politt et Geraint Thomas essaient de sortir, sans succès.

Dernier tour !

Plus que 6,8km avant la fin de ce Tour de France 2021.

Les Quick-Step emmènent fort

Les équipiers de Mark Cavendish assurent le tempo en tête de peloton. Son train se met doucement en place...

Bonnamour tente sa chance

B&B Hotels avait préparé un coup : Franck Bonnamour, super combatif du Tour, tente de s'extraire avec son coéquipier Cyril Gautier.

Plus que deux tours de circuit

Il ne reste que 13kms avant l'arrivée : les équipes de sprinteurs commencent à remonter aux avant-postes du peloton.

Les fuyards résistent

Toujours 20 secondes d'avance pour le trio de tête, qui résiste encore au peloton.

Un nouveau coup s'est formé

Un nouveau trio de gros rouleurs vient de s'échapper, succédant à la précédente échappée : Ide Schelling, Brent Van Moer et Michael Valgren.

Alaphilippe a tenté sa chance

Julian Alaphilippe a tenté de s'extraire du peloton, sans succès. L'échappée va être reprise.

Matthews peut encore gagner le maillot vert

Mark Cavendish n'est pas encore assuré de remporter le maillot vert, même avec son bon sprint intermédiaire. Si Michael Matthews remporte l'étape et qu'il finit au delà de la 8e place, il sera battu par l'Australien.

Cavendish devance le peloton au sprint intermédiaire

Derrière l'échappée, Mark Cavendish règle le peloton pour le sprint intermédiaire. Il récupère les points de la 4e place.

Pedersen perd le contact

Le Danois s'est laissé décrocher et laisse ses anciens compagnons seuls en tête, avec une demi-minute d'avance.

Une échappée s'est formée

Un premier groupe de quatre coureurs semble s'être détaché, avec Stefan Bisseger, Casper Pedersen, Patrick Konrad et Harry Sweeny. Le peloton ne laisse qu'une faible marge.

Première attaque !

Certains coureurs n'attendaient que ça : dès les premiers hectomètres, un premier coup tente de se former, avec notamment Philippe Gilbert.

Le circuit final entamé

Le peloton pénétre sur le circuit final, une boucle de 6,5km sur les Champs-Élysées, avec Tadej Pogacar à sa tête.

Les coureurs sont dans Paris

Le peloton est enfin entré dans la capitale, mais les UAE Emirates mènent toujours à une allure modérée. La première attaque se fera probablement attendre jusqu'au circuit des Champs-Élysées.

Le peloton parade encore

Traversant actuellement Viroflay, le peloton roule encore paisiblement et n'est pas encore entré dans Paris, où la course devrait se déclencher.

Le parcours légèrement modifié

Par rapport à la dernière victoire de Mark Cavendish sur les Champs-Élysées, la ligne d'arrivée a été reculée de 200m, afin d'avoir une dernière ligne droite plus longue.

"Avant, il fallait arriver correctement à la sortie du virage, maintenant ça laisse plus de temps pour se rectifier si on s’est plantés, mais ça n’a pas beaucoup d’impact si on est bien emmenés", a expliqué le sprinteur britannique à l'issue du chrono, hier.

Pogacar et son équipe prennent la pose

Tadej Pogacar et son équipe ont pris les devants dans le peloton pour se prêter au jeu des photographes.

Fuglsang non-partant

C'est une décision rare avant la dernière étape du Tour. Jakob Fulgsang est non-partant ce dimanche et a décidé de se retirer de la course. Le Danois, décevant cette année, était 38e au classement général. Fulgsang a probablement choisi une journée de repos supplémentaire en vue des JO. De nombreux coureurs présents sur la Grande Boucle vont s'envoler dès ce dimanche soir vers Tokyo.

C'est parti... sur un tout petit rythme

Les coureurs du Tour de France viennent de prendre le départ réel de la dernière étape à Châtou. Un début de course comme traditionnellement très lent, sur un petit rythme avec des coureurs qui discutent dans le peloton.

Le départ réel approche

Les coureurs se sont élancés pour le départ fictif dans les rues de Châtou. Ils sont désormais à 3 km du départ réel de la dernière étape.

Départ à 16h30

Le départ réel sera donné à 16h30 depuis Châtou et le sprint aura lieu vers 19 heures. Le classement général ne bougera plus et Tadej Pogacar file vers un deuxième sacre, à seulement 22 ans.

Bonjour à tous

Bienvenue à tous pour suivre sur RMC Sport le direct commenté de la dernière étape du Tour de France, entre Châtou et Paris avec la traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées. 108 kilomètres attendent les coureurs pour le traditionnel défilé et le sprint royal annoncé, où Mark Cavendish fera office de grand favori.

RMC Sport