RMC Sport

Amstel Gold Race : Van Der Poel trop fort, Alaphilippe craque dans un final dingue

Mathieu van der Poel

Mathieu van der Poel - AFP

Le Néerlandais Mathieu van der Poel continue d'impressionner et s'offre l'Amstel Gold Race. Dans le coup jusqu'au dernier kilomètre, Julian Alaphilippe termine à la quatrième place, une semaine avant Liège-Bastogne-Liège, après un final haletant.

Mathieu van der Poel est inarrêtable! Le petit-fils de Raymond Poulidor a réussi l'un des plus beaux coups de sa carrière cycliste dans le final de l'Amstel Gold Race. Alors que la victoire semblait promise à Julian Alaphilippe ou Jakob Fuglsang, le coureur de Corendon-Circus a profité de l'attentisme des deux hommes pour s'imposer. 

Alaphilippe craque dans le final

Diminué Julian Alaphilippe, vraiment? Jusqu'au dernier kilomètre, le Français de la Deceuninck-Quick Step a semblé intouchable, prêt à ajouter à son palmarès une nouvelle course de prestige cette saison après les Strade Bianche et Milan-Sanremo. Deuxième de la Flèche Brabançonne derrière Van der Poel mercredi pour sa reprise après sa chute sur le Tour du Pays Basque, Alaphilippe a montré de bonnes choses à trois jours de la Flèche wallonne et une semaine de Liège-Bastogne-Liège. 

Une attaque presque parfaite

Alaphilippe a placé son attaque à trente-six kilomètres de l'arrivée pour semer un groupe de favoris, avant d'être rattrapé par Jakob Fuglsang (Astana). Les deux hommes ont affronté les dernières difficultés du parcours en tête-à-tête, poursuivis par un autre duo formé par Michal Kwiatkowski (Sky) et Matteo Trentin (Mitchelton-Scott). Mais ni le Keuternberg (1,6 kilomètre à 5,3% de moyenne), le Cauberg (900 mètres à 7,5%) ou le Bemelerberg (900 mètres à 4,6%) n'ont freiné Alaphilippe et Fuglsang. Non, ce qui leur a coûté la victoire, c'est leur hésitation dans le dernier kilomètre. 

Kwiatkowski revient, Van der Poel surgit

Un groupe de poursuivants menés par un Van der Poel surpuissant a d'abord avalé Matteo Trentin, avant de revenir sur Kwiatkowski, Alaphilippe et Fuglsang. Malgré son effort, le Néerlandais a réglé ses adversaires au sprint pour signer sa sixième victoire de la saison la plus belle de sa carrière sur route. L'Australien Simon Clarke (EF Education First) s'est glissé à la deuxième place, devant Jakob Fuglsang et Julian Alaphilippe, finalement au pied du podium.

Hugo Monier