RMC Sport

FIFA 23: notre test de la nouvelle édition, avec des nouveautés intéressantes

Doté pour la première fois du cross-play, fonctionnalité technique qui permet à des utilisateurs PS5 et Xbox Series de s'affronter en ligne, le célèbre jeu vidéo FIFA 23 débarque avec des arguments solides. Peut-être les meilleurs depuis plusieurs années.

Dernier de la série avant de changer de nom pour passer à EA Sports FC, FIFA 23 est peut-être le meilleur de ces dernières années. Officiellement disponible depuis ce vendredi 30 septembre sur les principales consoles et plateformes, la dernière édition du jeu vidéo le plus vendu en France (1,59 million de ventes rencensées pour le 22 sur l'année civile 2021) propose sans doute les sensations footballistiques les plus intéressantes depuis FIFA 19. D'autant que les transformations dans la jouabilité sont accompagnées d'ajouts de contenus, de changements et de nouveautés techniques très positives. Prudence cependant: RMC Sport a pris en main le jeu dans le cadre de son accès anticipé. Il est fort possible que de futures mises à jour (à la date du lancement officiel et plus tard) modifient certains aspects du jeu.

· Le meilleur équilibre défense-attaque depuis longtemps

Il ne faut pas craindre d'être déboussolé par rapport à FIFA 22. La différence se fait néanmoins sentir dès la première minute, car l'inertie a encore été modifiée. Et plus que d'habitude. Mais c'est un savant mélange qui a été réussi: les joueurs sont à la fois plus lourds, mais les changements de direction soudains et les accélérations tranchantes demeurent possibles.

Les défenseurs sont désormais beaucoup mieux armés face aux attaquants rapides. Les flèches comme Kylian Mbappé continuent bien entendu de faire des dégâts, tandis que les dribbles et les gestes techniques bien placés font encore mouche. Mais divers ajustements ont quelque peu rééquilibré ces problématiques essentielles pour une simulation de football: le placement automatique des défenseurs et du bloc-équipe est plus cohérent; les duels sont plus physiques et moins brouillons, les interceptions sont plus nombreuses (peut-être un peu trop); les défenseurs peuvent profiter des nouvelles accélérations (explosives et longues). À propos de ce dernier point: un gabarit puissant qui met un peu de temps à atteindre sa vitesse de pointe peut prétendre rattraper un ailier qui connaîtra une baisse de rythme après les premiers mètres de son sprint. Mais il faut faire preuve d'intelligence dans la direction de la course défensive.

Pour compenser, l'attaque bénéficie d'un niveau parfois douteux des gardiens et d'une nette amélioration de la précision des têtes. Gare aux corners et aux centres. Et puis il y a les "Power Shot", de nouveaux tirs excessivement surpuissants qui font zoomer la caméra (l'option visuelle est désactivable) pendant que la frappe est armée. Le résultat peut être tout aussi catastrophique que phénoménal et irréaliste.

· Les clubs féminins et le nouveau "collectif" de FUT, les deux autres grosses nouveautés

Au-delà de la présence future de la Coupe du monde (masculine et féminin) et de l'arrivée de deux nouveaux commentateurs (Benjamin Da Silva et Omar da Fonseca), FIFA 23 compte deux nouveautés majeures: l'arrivée de clubs féminins et la refonte du système de "collectif" dans Ultimate Team. Pour les clubs féminins, la championnat de France fait notamment son apparition. Il n'est donc plus obligatoire de prendre l'équipe de France pour contrôler Marie-Antoinette Katoto (Paris Saint-Germain) ou Wendie Renard (Olympique Lyonnais), qui font partie des cinq footballeuses les mieux notées du jeu.

En ce qui concerne le lucratif mode FUT (les revenus d'Electronic Arts sont estimés à 1,6 milliard d'euros sur l'année fiscale 2021), la façon de composer les équipes a changé. Exit les liens verts entre les cartes, qui limitaient les choix. Place désormais aux étoiles, qui donnent beaucoup plus de possibilités. Ce qui oblige finalement à se creuser les méninges un peu plus pour obtenir la bonne formule.

· Ce qu'il faut savoir sur le cross-play

Le cross-play sur FIFA 23
Le cross-play sur FIFA 23 © EA Sports

Pour la première fois dans l'histoire de FIFA, des matchs en ligne peuvent avoir lieu entre un utilisateur de PlayStation 5 et un autre de Xbox Series S|X ou de PC. Le cross-play n'est toutefois pas encore intégral: un joueur Xbox One pourra faire face à des joueurs PS4, mais pas PS5. Par contre, toutes les utilisateurs Xbox et PlayStation sont regroupés ensemble sur le marché des transferts Ultimate Team.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport