RMC Sport

Bundesliga: à un mois du PSG, un triplé fou d'Haaland fait gagner Dortmund

MISSION DORTMUND - A un mois de recevoir le PSG en huitième de finale aller de la Ligue des champions (sur RMC Sport), le Borussia Dortmund s’est imposé ce samedi sur la pelouse d'Augsbourg (5-3) au terme d’un match fou. Entré en seconde période, Erling Haaland a planté un triplé... pour sa première avec les Jaune et Noir.

Le Borussia Dortmund a un nouveau héros. Son nom? Erling Haaland. A un mois de recevoir le PSG en huitième de finale aller de la Ligue des champions (à suivre en exclusivité sur RMC Sport, qui se mobilise pour ce match à travers un dispositif exceptionnel "Mission Dortmund" avec des reportages, des interviews exclusives et des émissions spéciales), le BvB s’est imposé ce samedi sur la pelouse d'Augsbourg (5-3) au terme d’un match fou à l’occasion de la 18e journée de Bundesliga.

Ce succès, arraché grâce à un triplé de sa nouvelle pépite Haaland pour sa première dans son nouveau club, permet à Dortmund de grimper à la quatrième place du classement. Quatre points la séparent du fauteuil de leader occupé par le RB Leipzig, qui aura l’occasion d’accentuer son avance face à l’Union Berlin (18h30).

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

Des erreurs défensives à la pelle

A la WWK Arena, les protégés de Lucien Favre ont longtemps évolué à un niveau loin de celui affiché entre fin novembre et mi-décembre lorsqu’ils avaient enchaîné quatre succès de suite toutes compétitions confondues. Disposés dans un schéma en 3-4-3, ils se montrés extrêmement friables dans leur moitié de terrain, tout en manquant d’agressivité et d’impact dans les duels. Ils auraient pourtant pu rapidement virer en tête si Marco Reus n’avait pas manqué le cadre sur un très bon service de Jadon Sancho (8e). Aligné à la pointe de l’attaque, alors que Paco Alcacer est annoncé dans le viseur de Valence et l’Atlético de Madrid, l’international allemand s’est également raté à la 29e en gâchant un centre d’Alex Witsel d'une reprise maladroite du tibia.

Mais Reus n’est pas le seul à avoir livré un match décevant. S’il a monopolisé le ballon, notamment en première période, le BvB a multiplié les erreurs de relance et les pertes de balles à la construction. La fébrilité de la charnière centrale, composée au coup d’envoi de Lukasz Piszczek, Mats Hummels et Manuel Akanji, n’aura certainement pas échappé au staff du PSG. A leur décharge, ils n’ont pas été aidés par les replis plus qu’aléatoires de Raphaël Guerreiro et Achraf Hakimi dans leurs couloirs. Augsbourg en a logiquement profité pour ouvrir le score à la 34e. Après un ballon perdu par Thorgan Hazard, Ruben Vargas a facilement pris le meilleur sur Lukasz Piszczek côté gauche, avant de trouver Florian Niederlechner, qui alors pu tranquillement pousser le ballon au fond des filets.

Haaland en sauveur

Largement dominés mais bien en place, les locaux ont doublé la mise dès le début de la seconde période sur un tir flottant de Marco Richter après un dégagement manqué d’Akanji (46e). Le moment choisi par Dortmund pour se réveiller. Toujours autant en difficulté derrière mais enfin tranchant sur ses offensives, le BvB a pu compter sur un missile de Julian Brandt et les mains pas vraiment fermes de l’ancien Rennais Tomas Koubek pour se relancer (49e). Sauf qu’Augsbourg a une nouvelle fois exploité l’apathie de l’arrière-garde adverse pour inscrire un troisième but grâce à Niederlechner. Le dixième but de la saison en championnat de l'attaquant allemand.

Son équipe menée 3-1, Favre a alors eu la bonne idée de repasser à une défense à quatre éléments. L'ex-coach de l'OGC Nice a surtout décidé de lancer Haaland. Fraîchement débarqué en provenance du RB Salzbourg, le phénomène norvégien a fait basculer la rencontre à lui tout seul, ou presque.

Une première depuis 2013

Entré à la 56e, il a marqué une première fois sur un tir croisé du gauche dans la surface moins de trois minutes plus tard (56e). Comme relevé par Opta, il lui a fallu très exactement 183 secondes pour trouver la faille. Après le but de Sancho (61e) sur une longue ouverture d’Hummels, Haaland s’est offert un doublé en convertissant du plat du pied gauche un caviar d’Hazard (70e). Pas de quoi rassasier celui qui était notamment courtisé cet hiver par la Juventus et Manchester United. A la 79e, il s’est chargé de conclure un contre parfaitement mené par le Borussia d’un tir du gauche plein de sang-froid devant Koubek.

Un triplé pour son premier match officiel sous le maillot du BvB qui envoie un message fort à toute l'Europe et plus particulièrement au PSG. Si Dortmund est tout sauf rassurant défensivement, il compte désormais dans ses rangs un talent rare qui n'en finit plus d'impressionner. A 19 ans, il est devenu le premier joueur à réussir un triplé pour ses débuts en Bundesliga depuis Pierre-Emerick Aubameyang en 2013.

En prévision du huitième de finale aller de Ligue des champions entre le Borussia Dortmund et le PSG, l’ensemble des rédactions RMC et RMC Sport se mobilise à travers le dispositif exceptionnel "Mission Dortmund". Pendant un mois, des reportages, des interviews exclusives et des émissions spéciales rythmeront quotidiennement les programmes de RMC et RMC Sport.

RR