RMC Sport

Mönchengladbach: Thuram a "retenu la leçon" après son crachat, "un geste inexcusable"

Marcus Thuram a abordé ce dimanche et pour la première fois la question de son crachat sur un adversaire lors du match entre Mönchengladbach et Hoffenheim en décembre en Bundesliga. Le buteur français a assumé et assure avoir retenu la leçon après son erreur.

Néo-international chez les Bleus, buteur pour sa première participation en Ligue des champions, Marcus Thuram a en partie gâché son excellent début de saison en crachant au visage de Stefan Posch lors du duel entre Mönchengladbach et Hoffenheim le 19 décembre. Le Français est sorti du silence ce dimanche à l’occasion d’un mea culpa.

"Il (Stefan Posch) me dit des choses qui se disent tous les jours sur les terrains mais c’est surtout moi le fautif, a expliqué le buteur dans un entretien accordé à l’émission Téléfoot. Je savais directement que j’avais fauté et que j’avais fait un geste inexcusable. Je me suis excusé auprès du joueur directement et de l’arbitre puis j’ai quitté le terrain."

Thuram veut passer à autre chose

Marcus Thuram a écopé de cinq matchs de suspension suite à son vilain geste. Une sanction logique pour le buteur de 23 ans.

"C’était un crachat non intentionnel mais dans ma position, je n’allais pas expliquer aux gens ce qu’ils avaient vu à la télévision, a encore précisé l’ancien de Sochaux et Guingamp. J’ai pris ce qu’il fallait prendre. J’ai compris que c’était une erreur. En aucun cas j’avais à répondre au joueur et j’ai assumé ce qu’il fallait assumer. Maintenant c’est fini."

Thuram: "Quand je vois ces images, je ne me reconnais pas"

Buteur après seulement treize minute pour son retour à la compétition contre Dortmund (4-2), Marcus Thuram a ensuite retrouvé une place de titulaire chez l’actuel dixième de Bundesliga. Mais près de trois mois après son crachat, l’international tricolore a encore du mal à comprendre sa réaction lors du match face à Hoffenheim.

"J’ai retenu la leçon. Les gens qui me connaissent au quotidien savent que ce n’est pas le garçon que je suis. Je suis souriant, joyeux, a conclu l’attaquant de Mönchengladbach et de l’équipe de France. Franchement quand je vois ces images, je ne me reconnais pas. C’est vraiment la dernière fois que je ferai quelque chose comme ça."

A deux jours du huitième de finale retour de Ligue des champions contre Manchester City ce mardi (2-0 à l’aller pour le club anglais), Marcus Thuram espère bien montrer sur le terrain que son crachat est bien derrière lui. Le buteur tentera aussi de rebondir en Bundesliga afin, notamment, de gagner sa place parmi les 23 joueurs appelés par Didier Deschamps pour l’Euro.

>> Manchester City-Mönchengladbach, c’est ce mardi à 21h sur RMC Sport 2

JGL