RMC Sport

Chants homophobes versus "Gilets Jaunes": Le Graët répond à Maracineanu

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, a réagi à la polémique soulevée par Roxana Maracineanu sur des chants insultants entendus lors de PSG-OM. S'il condamne les chants, il souligne également les efforts faits dans le football.

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a répondu dans un entretien au Figaro à la ministre des Sports Roxana Maracineanu, qui s'est élevée contre "des choses horribles" entendues dans les tribunes lors de PSG-OM. Elle avait ensuite insisté sur les réseaux sociaux et réclamé des sanctions. 

Pas "beaucoup de leçons à recevoir" 

"Aujourd’hui il y a trop d’insultes, c’est vrai alors qu’il n’y a quasiment plus de casse dans les stades, a réagi Noël Le Graët. Je veux bien qu’on le critique. Mais vous croyez que c’est mieux dans la vie, la rue, les cours d’école ? Regardons aussi ce qu’il se passe depuis quatre mois en France. Je ne suis pas certain que le football ait beaucoup de leçons à recevoir." Une référence au mouvement des "gilets jaunes", débuté en novembre 2017 et qui a entraîné plusieurs centaines de blessés. 

Des actions contre l'homophobie

Noël Le Graët, qui condamne les chants, a également souligné les actions mises en place contre l'homophobie, avec un programme éducatif dans les clubs amateurs et dans les centres de formation. Mais il s'est prononcé contre de nouvelles sanctions, épinglant au passage les interdictions de déplacement en Ligue 1. "On n'aide pas les supporters en leur fermant les portes des stades" a-t-il déclaré. 

RMC Sport