RMC Sport

Coupe de France : les cinq raisons pour lesquelles l’OM peut y croire

L’OM affronte le PSG ce samedi en finale de la Coupe de France (21h). Une affiche complètement déséquilibrée sur le papier, tant les Marseillais soent inférieurs à leurs adversaires dans tous les domaines. Mais Franck Passi et ses hommes ont quand même quelques (petites) raisons d’y croire.

Parce qu’ils n’ont vraiment rien à perdre

Rarement une affiche entre l’OM et le PSG n’a paru si déséquilibrée avant le coup d’envoi. Champions de France dès la 30e journée, les Parisiens ont terminé le championnat avec le double de points que les Marseillais (96 contre 48). Un fossé abyssal qui témoigne de l’écart qui sépare les deux équipes. Mais paradoxalement, cet écart pourrait servir aux Olympiens dans leur préparation. Car ils n’ont jamais eu aussi peu à perdre. Leur unique pression sera d’éviter de prendre une « rouste » et de paraître ridicule aux yeux de leurs supporters. Mieux, en cas de victoire l’OM décrocherait une qualification pour la Ligue Europa et sauverait sa saison.

A lire aussi >> Mercato : Diarra au PSG, ça coincerait

Parce qu’ils ont fait leurs meilleurs matchs de la saison contre Paris

Les prestations abouties de l’OM cette saison se comptent presque sur les doigts d’une main. Paradoxalement, deux d’entre elles l’ont été face au PSG. Si les deux rencontres s’étaient soldées par une défaite 2-1, le contenu avait été bon. Lors du match aller perdu au Parc des Princes, le 4 octobre, les Marseillais avaient ouvert le score avant de céder sur deux penalties de Zlatan Ibrahimovic. Abdelaziz Barrada avait même manqué le penalty de l’égalisation. Au Vélodrome, le 7 février, les Marseillais avaient rendu une copie encore meilleure mais avaient cruellement manqué de réussite face au but. Steve Mandanda et ses coéquipiers savent au moins qu’ils peuvent bousculer ce PSG.

A lire aussi >> Labrune sous protection policière pendant OM-PSG

Parce que le Stade de France aura l’accent marseillais

Dix ans après, l’OM et le PSG se retrouvent en finale de Coupe de France. Pour une ambiance qui s’annonce électrique. Car malgré la saison catastrophique de leur équipe, les supporters marseillais seront au rendez-vous. Les 19 000 places qui leur ont été allouées ont toutes trouvé preneur. L’ambiance dans le virage olympien promet donc d’être très chaude. Contre un public parisien qui a perdu de sa superbe, l’OM devrait avoir l’avantage dans ce domaine. Et qui sait, cela peut aider.

A lire aussi >> PSG-OM : le virage marseillais sera plein au Stade de France

Parce que Passi dispose de tout son effectif

C’est un luxe que les trois entraîneurs marseillais qui se sont succédé sur le banc cette saison ont rarement eu. Pour ce dernier match de la saison, Franck Passi dispose de quasiment tout son effectif. Car hormis Abou Diaby, qui n’a disputé que trois matchs en L1 cette saison et qui s’est à nouveau blessé, tout le monde est sur le pont. Dans le secteur offensif, les options sont donc multiples, avec Batshuayi, Fletcher, Sarr, Ocampos, Thauvin, Alessandrini et le retour de Nkoudou. De quoi mettre un peu à mal la défense parisienne. En tout cas sur le papier.

A lire aussi >> Di Meco : "Passi peut être une solution pour l’OM si…"

Parce que Paris s’est (peut-être) un peu relâché

Las Vegas, Ibiza, le barbecue chez Maxwell,… Ces dernières semaines, les Parisiens ont pris du bon temps. Eliminés en Ligue des champions et assurés depuis longtemps du titre en L1, Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers ont un peu relâché la pression. S’ils ont répété à chaque fois qu’ils en ont eu l’occasion qu’ils resteraient concentrés jusqu’à cette finale, ils ont parfois montré un petit relâchement tout à fait compréhensible. L’OM peut en tout cas se raccrocher à cet argument, même si battre l’ennemi en finale d’une coupe nationale devrait suffire aux Parisiens pour retrouver leur investissement maximal.

A lire aussi >> PSG : le surnom de mauvais goût donné par Zlatan à Trapp

Alexandre Alain Rédacteur