RMC Sport

Argentine: "Diego serait super heureux pour moi", savoure Messi après avoir battu un record de Maradona

Lionel Messi est devenu le joueur argentin ayant disputé le plus de matchs de Coupe du monde (22), mercredi face à la Pologne (2-0), en dépassant l'idole Diego Maradona, à qui il a pensé à l'issue de la rencontre.

"Diego serait super heureux pour moi", a assuré Lionel Messi, devenu mercredi l'Argentin comptant le plus d'apparitions en Coupe du monde (22) devant son idole Diego Maradona, après le succès de l'Albiceleste contre la Pologne (2-0) lui assurant le billet pour les huitièmes de finale du Mondial 2022.

"Il était toujours content quand les choses marchaient bien pour moi"

"Je l'ai appris récemment, je ne le savais pas, a-t-il confié à l'issue de la rencontre. C'est un bonheur de pouvoir continuer à atteindre ce genre de records. Je crois que Diego serait super heureux pour moi, parce qu'il m'a toujours témoigné beaucoup d'affection, il était toujours content quand les choses marchaient bien pour moi." Le capitaine argentin, qui a manqué un penalty juste avant la pause (39e), s'est toutefois dit "heureux" de ce "gros match".

"On a atteint notre premier objectif, qui était de sortir de ce groupe premier, après avoir commencé comme on l'a fait (avec une défaite 2-1 contre l'Arabie saoudite, ndlr), poursuit la star du PSG. J'étais vraiment frustré d'avoir manqué le penalty, parce que je savais qu'un but pouvait changer tout le match, qu'il te fait jouer d'une autre manière... Mais je crois qu'à partir du penalty que j'ai manqué, l'équipe en est ressortie plus forte."

"Les gens sur le banc m'ont encouragé, et je crois qu'on a fait un gros match, du beau jeu, a-t-il insisté. Après le premier but, tout est allé dans notre sens. On a recommencé à faire ce qu'on a fait pendant tant de temps et ce que l'on cherchait à faire depuis le début du Mondial, mais qu'on n'avait pas pu concrétiser pour diverses raisons. Mais avoir pu le faire aujourd'hui, ça donne confiance pour la suite."

En huitièmes de finale, l'Argentine rencontrera l'Australie. "On sait que désormais, tout est très difficile. Que quel que soit l'adversaire, ce sera compliqué. On l'a vu récemment, à nos dépens, que n'importe quel adversaire peut faire un bon match contre toi et te battre. Donc dès demain, on commencera à se préparer", a avancé l'attaquant.

NC avec AFP