RMC Sport

Coupe du monde 2022: Elisabeth Borne "n’a pas prévu d’aller au Qatar"

La première ministre, Elisabeth Borne, a déclaré ce jeudi qu’elle n’avait pas l’intention de se rendre au Qatar durant la Coupe du monde 2022 (20 novembre-18 décembre). La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, pourrait faire le voyage a ajouté la cheffe du gouvernement.

Faut-il se rendre au Qatar pour soutenir les Bleus à la Coupe du monde ? Le sujet, très sensible, a parfois embarrassé le gouvernement. A presque un mois du coup d’envoi du Mondial (20 novembre – 18 décembre), on ne sait d’ailleurs toujours pas définitivement qui, au sein du gouvernement, fera le voyage dans le pays hôte du Mondial. Un pays très critiqué pour le non-respect des droits de l’homme et le traitement des ouvriers étrangers dans le chantiers des stades.

Ce jeudi, Elisabeth Borne a néanmoins assuré qu’elle n’avait nullement l’intention d’aller à Doha pour le grand événement de cette fin d’année. "Je n'ai pas prévu d'aller au Qatar pour la Coupe du monde" a déclaré la première ministre, interrogée par Konbini.

>> Toutes les infos sur la Coupe du monde au Qatar

"On peut effectivement noter que les conditions de construction des stades peuvent poser des questions…"

Si la cheffe du gouvernement fera l’impasse sur le Mondial, elle annonce qu’Amélie Oudéa-Castéra pourrait bien être sa représentante. "Je pense que notre équipe ira au Qatar, et sans doute la ministre des Sports sera amenée aussi aller soutenir." Et Borne de concéder : "Ensuite, on peut effectivement noter que les conditions de construction des stades peuvent poser des questions…"

Il y a quinze jours, "AOC" avait été interrogée sur BFMTV sur sa présence au Qatar pendant la Coupe du monde : “On verra avec le président de la République et la Première ministre, avait-elle répondu, un peu embarrassée. Si l'équipe va très loin, ce sera le rôle d'un représentant du Gouvernement d'encourager notre équipe."

ABr