RMC Sport
en direct

Coupe du monde 2022 en direct: des médias du Qatar répliquent aux critiques européennes

La Coupe du monde doit débuter au Qatar le 19 novembre mais ces dernières semaines de préparatifs ne se déroulent pas dans un climat apaisé, entre menaces de boycott, critiques des différentes sponsors, partenaires et opinions publiques occidentales. A suivre en direct sur RMC Sport.

L'aéroport international Hamad sous pression avant la Coupe du monde

L'aéroport international Hamad du Qatar ne serait pas prêt pour la Coupe du monde, rapporte le Daily Mail. Le principal terminal aérien du pays ne serait pas en mesure d'accueillir et de gérer l’afflux massif de passagers attendus pour la compétition qui se déroule en fin d’année sur le sol de ce petit émirat du Golfe, du 20 novembre au 18 décembre. Des membres du personnel craignent que la croissance trop rapide du trafic aérien, dont l'activité devrait plus que doubler, ne permette pas aux travailleurs déjà sous pression de faire face. Pendant la Coupe du monde, qui débute le mois prochain, le nombre de vols entrant et sortant de l'aéroport passera de 700 à 1.600 par jour, rappelle le Daily Mail.

Bien que l'autorité de l'aviation civile du Qatar (QCAA) affirme avoir mis à niveau les systèmes de contrôle et "exécuté des plans méticuleux" avec "une formation continue pour les contrôleurs du trafic aérien conformément aux exigences internationales", le processus de recrutement suscite de sérieuses inquiétudes, relève le Daily Mail. Des emplois auraient été offerts à des personnes n’ayant pas suivi la formation nécessaire. Dans un document interne de l’Autorité de l’aviation civile du Qatar (QCAA), révélé par le Daily Mail, le personnel est informé que la Coupe du monde "est très importante pour le Qatar et que les attentes sont extrêmement élevées au plus haut niveau de l'État".

Dans une menace à peine voilée, le document en possession du Daily Mail indiquerait que "les actes indésirables de la part d'individus visant à saboter l'événement ou à être un facteur de retard ou même d'échec de certains projets seront totalement inacceptables et traités avec fermeté par l'État". Il y est également indiqué que les personnes "au courant de tels actes" et qui ne les signaleraient pas seraient "tenues pour responsables et interrogées". La note sombre conclut: "Les membres du personnel dont on pense qu'ils ne sont pas pleinement motivés par la réussite finale et qu'ils incitent d'autres personnes à ne pas participer à la réussite du projet peuvent être considérés comme ayant des intentions cachées de saboter les plans de l'État".

Avec 150.000 visiteurs attendus lors des journées les plus chargées du Mondial2022, certains spécialistes du secteur de l'aviation craignent depuis plusieurs mois déjà que l'aéroport Hamad ait du mal à faire face à l'arrivée massive de supporters. Le Qatar, qui attend plus d'un million de supporters, a rouvert en septembre l'ancien aéroport de Doha pour faire face à la pression.

Des médias du Qatar répliquent aux critiques européennes

Des médias du Qatar, étroitement liés au pouvoir, ont dénoncé ces derniers jours les critiques, principalement européennes, concernant le bilan de Doha en matière des droits humains avant le Mondial 2022.

Depuis l'attribution de l'organisation de la Coupe du monde à Doha, le riche émirat du Golfe fait face à de nombreuses critiques visant notamment son empreinte environnementale, la place des femmes et des minorités LGBT+ et le traitement des travailleurs migrants.   

Lundi, pour illustrer ces critiques, le quotidien arabophone Al Raya a publié un dessin satirique représentant le trophée de la Coupe du monde cerné de flèches.

Dans un éditorial, le journal a estimé que la presse européenne menait "une attaque rageuse contre la Coupe du monde au Qatar depuis qu'elle a été annoncée en décembre 2010".

"Arrêtons les campagnes de diffamation et coopérons pour une Coupe du monde unissant les peuples", a ajouté le quotidien.

Le journal Al Sharq a lui publié lundi un entretien avec l'ancienne vedette du football algérien Lakhdar Belloumi qui a assuré que "les campagnes malveillantes ne décourageront pas le Qatar".

Dans un éditorial, le journal dénonçait dimanche les "mensonges, rumeurs et calomnies" écrits en Europe sur les préparatifs au Qatar. 

Plus d'informations ici.

Deschamps annoncera sa liste le 9 novembre

Didier Deschamps annoncera sa liste pour le Mondial le 9 novembre prochain, pendant le JT de 20h de TF1. Comme annoncé plus tôt dans la journée par Le Parisien et L'Equipe, et officialisé par TF1 le sélectionneur des bleus a fixé la deadline des joueurs pour essayer de le convaincre.

L'agent de Lucas Hernandez rassurant sur sa blessure

En réaction aux informations du média allemand Sport1, l'agent de Lucas Hernandez rassure sur la nature de la blessure du défenseur international français du Bayern Munich.

"Lucas recourt lundi et jouera avec le Bayern avant la fin du mois", a fait savoir Frank Hocquemiller, cofondateur de l'agence d'image VIP Consulting.

Victime d'une déchirure musculaire aux adducteurs de la cuisse gauche le 13 septembre lors du choc Bayern-Barcelone en Ligue des champions (2-0), Lucas Hernandez espère être rétabli à temps pour la Coupe du monde au Qatar. Didier Deschamps doit annoncer la semaine du 7 novembre sa liste de joueurs sélectionnés, ,pouvant aller jusqu'à 26 noms.

La blessure de Lucas Hernandez serait plus grave que prévu

Grosse inquiétude pour Lucas Hernandez en vue du Mondial. Selon les informations de Sport 1, l'international français souffre d'une blessure plus grave que prévu. Initialement absent pour 4 à 6 semaines, le défenseur du Bayern Munich serait indisponible jusqu'à mi-novembre. Une mauvaise nouvelle pour les Bleus, qui entament la compétition le 22, face à l'Australie.

Pourtant, le joueur et son club seraient optimistes quant à sa participation au Mondial 2022, même s'il ne sera pas à 100% de ses capacités. Le processus de guérison étant plus long que prévu, personne ne voudrait prendre de risque.

Plus d'informations ici.

Les organisateurs démentent les infos d'un guide non-officiel pour les supporters

La Coupe du monde 2022 entraîne de nombreuses polémiques avant le début des matchs. Le Qatar cherche à limiter les impairs et le Comité suprême en charge de l'organisation du tournoi a nié avoir publié un guide avec toutes les restrictions pour les supporters une fois dans le pays. Si la presse internationale a fait fuiter un guide détaillant les règles au Qatar, les officiels ont assuré cette semaine qu'il s'agissait d'un faux.

"Le document Le Qatar vous accueille qui circule sur les réseaux sociaux ne provient pas d'une source officielle et contient des informations factuelles incorrectes, a expliqué le Comité suprême via un communiqué cité par la presse locale. Nous exhortons vivement les fans et les visiteurs à se fier uniquement aux sources officielles des organisateurs de tournois pour obtenir des conseils de voyage pour la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 de cette année."

Et de promettre la parution d'un document officiel très rapidement: "Le Comité suprême pour la livraison et l'héritage, la Coupe du monde 2022 et la FIFA publieront sous peu un guide complet des fans qui conteste une grande partie des informations diffusées."

>> Plus d'infos ici

Le Qatar assouplit les conditions d'entrée des supporters

A quelques semaines du début de la Coupe du monde, le Qatar fait face à de nombreuses critiques. On reproche notamment à l'état du Golfe d'interdire l'entrée sur son territoire aux fans qui ne possèderaient pas des billet ou le visa d'entrée pour le Mondial: l'Hayya.

Afin d'apaiser un peu les choses, les autorités qatariennes ont mis en place l'Hayya with me, un processus qui permet aux supporters détenteurs d'un billet d'inviter jusqu'à trois personnes dépourvues de ticket pour se rendre au Qatar pendant le tournoi.

Les fans devront néanmoins faire une demande officielle et recevront une réponse par mail avec leur éventuel permis d'entrée au Qatar. L'Hayya Card leur donnera accès à des transports en commun gratuits pendant toute la durée Mondial.

>> Toutes les infos ici

Borne: "Je n’ai pas prévu d’aller au Qatar pour la Coupe du monde"

Dans un entretien accordé à Konbini, Elisabeth Borne, la première Ministre, a indiqué qu’elle ne se rendrait pas au Qatar à l’occasion de la Coupe du monde mais que l’événement ne serait pas boycotté par le gouvernement.

"Je pense que notre équipe ira au Qatar, et sans doute la ministre des Sports (Amélie Oudéa-Castéra) sera amenée aussi aller soutenir. Ensuite, on peut effectivement noter que les conditions de construction des stades peuvent poser des questions…"

Relancée sur sa position personnelle, Elisabeth Borne a répondu : "Je n'ai pas prévu d'aller au Qatar pour la Coupe du monde."

Le nouveau geste de protestation des Danois contre le Qatar

Pas de câlins pour les joueurs danois durant le Mondial. Après avoir dénoncé le non-respect des droits de l’homme au Qatar à travers ses maillots, le Danemark, futur adversaire de l’équipe de France, a décidé de ne pas faire venir les compagnes et les enfants des joueurs durant la compétition. "Nous ne voulons pas contribuer à générer des profits en faveur du Qatar, a déclaré un membre de la Fédération danoise (DBU) à Ekstra Bladet. En conséquence, nous avons décidé de minimiser les déplacements et réduire autant que possible les voyages." La Fédération danoise avait déjà annoncé qu'une partie de son personnel ainsi que les sponsors ne se rendront pas, eux non plus, au Qatar.

>> L'article est par ici

Entorse du genou pour Wesley Fofana, absent un mois

Wesley Fofana peut souffler. Alors que son coach Graham Potter et lui-même craignaient le pire, à savoir que des ligaments touchés, il n'en est rien. Sorti sur blessure contre l'AC Milan, le défenseur français, international Espoirs, souffre d'une "simple" entorse, selon les informations de L'Equipe, et confirmé par RMC Sport. Il devrait être éloigné des terrains pendant un mois. Une blessure qui éloigne toutefois son rêve de Mondial, lui qui n'a jamais encore été appelé par Didier Deschamps.

Messi confirme qu'il disputera au Qatar sa dernière Coupe du monde

Interrogé sur Star+, Lionel Messi a évoqué la Coupe du monde au Qatar et confirmé qu'il n'irait pas jusqu'à la suivante, en 2026. "Si c'est mon dernier Mondial ? Oui, sûrement que oui."

Il a aussi confié son impatience d'y être. "Je compte les jours jusqu'au Mondial, c'est vrai. Il y a un peu d'angoisse et de stress. On veut que ce soit maintenant. Qu'est-ce qui va se passer, c'est le dernier, comment ça va aller pour nous. D'un côté, on a hâte d'y être, et de l'autre de l'appréhension parce qu'on veut que tout se passe bien."

Angleterre: Kyle Walker opéré mardi et incertain pour le Mondial

Il a lui-même confirmé sur les réseaux sociaux l'information du Daily Telegraph: Kyle Walker a été opéré mardi pour une blessure à l'aine. Pep Guardiola avait déjà évoqué une absence de plusieurs semaines pour le latéral anglais. Le Telegraph est lui inquiet et précise que le joueur est très incertain pour la Coupe du monde au Qatar. Une tuile pour l'Angleterre, qui pourrait déjà devoir se passer de Kalvin Philips (après son opération de l'épaule) et s'est inquiété ces dernières semaines pour John Stones.

Plus d'informations ici.

Nantes se joint au boycott des écrans géants

Nantes rejoint la longue liste de villes ayant décidé de boycotter la diffusion des matchs de la Coupe du monde sur écran géant. La mairie, dirigée par la socialiste Johanna Rolland, a justifié ce choix dans un communiqué ce jeudi.

"A l’heure de l’urgence sociale et écologique, nous ne pouvons fermer les yeux sur les conditions d’organisation de cette Coupe du monde qui se déroulera au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022, a déclaré Ali Rebouh, adjoint au maire en charge du sport. On ne peut ignorer les conditions de travail insoutenables qui ont conduit à un nombre de victimes considérable pour construire ces stades, qui ne seraient plus utilisés à l’issue de la compétition. On ne peut ignorer le scandale écologique de leur existence éphémère pour certains, et de leur climatisation à ciel ouvert pour la grande majorité. De plus, dans le contexte de crise énergétique internationale que nous connaissons, à Nantes, nous faisons aussi le choix de la sobriété."

"Si les amoureux et amateurs de football ne portent aucune responsabilité dans cette catastrophe annoncée, et restent libres de regarder les matchs, les instances dirigeantes de ce sport doivent se sentir pleinement concernées par les réalités du monde contemporain et les conséquences de leurs choix. La Coupe du monde de football est un évènement planétaire, une fête populaire que seul le sport
permet de vivre ; Nantes, ville sportive, ville de football, ville de liesse comme lors de la victoire du FCN en Coupe de France en juin dernier ou des victoires de l’équipe de France en Coupe du monde 1998 et 2018, n’assurera pas cette année, dans ce contexte si spécifique, de retransmission. Oui, Nantes aime les sportives et les sportifs, du monde professionnel et amateur, mais pas à
n’importe quel prix. Nous avons tous considéré qu’il était impossible de faire comme à l’habitude et nous avons pris la décision de ne pas installer d’écrans géants pour cette
édition."

Zelensky salue un "symbole de victoire" après l'intégration de l'Ukraine à la candidature ibérique

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a salué ce mercredi un "symbole de victoire" après l'intégration de son pays dans la candidature commune de l'Espagne et du Portugal pour l'organisation du Mondial 2030 de football, alors que Kiev fait face à une invasion russe.

Cette candidature "est plus qu'un symbole de la foi dans notre victoire commune", a-t-il écrit sur Twitter. "L'Ukraine perdurera, prévaudra et sera reconstruite grâce à la solidarité de ses partenaires", a-t-il ajouté.

Avec AFP

Plus d'informations ici.

Le bilan encourageant de la confédération syndicale internationale sur les travailleurs au Qatar

La secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale, Sharan Burrow, a salué dans un entretien à l'AFP les "progrès incroyables" mais encore insuffisants du Qatar sur le traitement des travailleurs migrants depuis l'attribution de la Coupe du monde 2022 pour ce riche émirat gazier (20 novembre - 18 décembre).

"Beaucoup des réformes que nous voyons aujourd'hui ont été mises en place pour la Coupe du monde", constate Sharan Burrow.

Plus d'informations ici.

L'Ukraine intégrée officiellement à la candidature du Portugal et de l'Espagne pour la Coupe du monde 2030

C'est officiel: l'Espagne et le Portugal intègrent l'Ukraine à leur dossier de candidature pour accueillir la Coupe du monde 2030. Dans le communiqué, la Fédération espagnole précise que cette candidature commune a le plein soutien du président de l'UEFA, Aleksander Ceferin.

Lyon annonce à son tour un boycott du Qatar

Comme Paris, Marseille, Bordeaux ou Lille, la ville de Lyon a décidé de boycotter la Coupe du monde 2022. Aucun écran géant ne sera installé durant la compétition, comme l’explique un communiqué dénonçant "un pays accusé de bafouer les droits humains" et "une aberration climatique". "Nos joueurs, le football et plus largement tous les amateurs de sport sont devenus prisonniers de cette situation irrationnelle. Cette décision de réaliser le Mondial au Qatar est un contre-sens historique. Ne pas en faire la promotion est une réponse", explique Grégory Doucet, le maire de Lyon.

Plus d'infos sur le boycott de la ville de Lyon par ici

Nice et Cannes décideront de diffuser des matchs selon les résultats des Bleus

Les villes de Nice et Cannes décideront de diffuser ou non sur écrans géants des rencontres de la Coupe du monde au Qatar "en fonction des résultats" de l'équipe de France, ont-elles indiqué mardi, alors que plusieurs grandes villes françaises ont refusé de promouvoir la compétition.

"La route est longue et parsemée d'embuches, a déclaré le maire de Nice Christian Estrosi dans une déclaration transmise à l'AFP. [...] Je vous propose de me reposer la question si la France est en finale ou en demi-finale."

Ma mairie de Cannes a indiqué de son côté à l'AFP qu'elle prendrait une décision "en fonction des résultats de l'équipe de France". Le maire de Cannes, le LR David Lisnard, président de l'Association des maires de France, est le fils d'un ancien footballeur professionnel, Denis Lisnard.

La Courneuve, Saint-Etienne et Cherbourg rejoignent le boycott

Petit à petit, d'autres villes françaises ont choisi de rejoindre le boycott de la Coupe du monde 2022 et ne diffusant aucun match. Ce mardi, Saint-Etienne ou encore Cherboug et La Courneuve ont ainsi décidé de ne pas installer d'écrans géants pendant le tournoi.

"La décision a été prise, par respect pour les droits Humains, les enjeux sociaux et environnementaux, de ne pas diffuser dans l'espace public, les matchs de cette Coupe du monde qui se déroulera du 20 novembre au 18 décembre au Qatar, a ainsi estimé la ville de Saint-Etienne via un communiqué. Les valeurs portées par cette manifestation sportive internationale sont aux antipodes de celles de Saint-Etienne ville inclusive et durable Unesco et du plan de mandat de l'équipe municipale qui repose sur les trois piliers que sont le bien être social, le développement durable et les valeurs de la République."

Le tacle de Caïazzo à Hidalgo

Lors d'un échange sur la température au Qatar en novembre, dans une séance de questions-réponses à la fin du premier échange sur le Mondial 2022 lors du congrès News Tank, Bernard Caïazzo en a profité pour adresser un petit tacle à la maire de Paris après des mesures de boycott concernant la Coupe du Monde 2022. "Je regrette que Madame Hidalgo puisse prendre des mesures alors qu’elle compte beaucoup sur l’image du PSG tout au long de l’année", explique le dirigeant de l'ASSE.

"Nous ne sommes pas dans l'hypocrisie", assure le vice-président de la FFF

Vice-président de la FFF, Philippe Diallo a répondu aux critiques, qui pointent notamment l'instance, lors du congrès News Tank à Paris: "Cette Coupe du Monde suscite aussi des débats et des critiques. Certains pourraient considérer que ces débats sont tardifs. Mais la FFF ne fuit pas les débats, elle souhaite les prendre à bras le corps. On a pris des initiatives pour que l’équipe de France puisse avoir l’ensemble des garanties, avec les prestataires et employés autour des Bleus soit conforme à ce que nous voulons."

"Des démarches auprès du Comité Suprême qui gère l’organisation ont été réalisées pour que les prestataires soient conformes à ce que nous avons rédigé, a ajouté Philippe Diallo. Et avec plusieurs Fédérations européennes, des mesures ont été proposées pour créer un centre d’accueil pour les travailleurs migrants, créer un fonds d’indemnisation et une dernière plus symbolique avec un brassard pour les capitaines."

Dix sélections européennes, dont l'équipe de France, ont décidé de rejoindre la campagne OneLove, lancée pour promouvoir l'inclusion et lutter contre les discriminations. "Nous avons soumis à la FIFA et au Comité Suprême ces propositions. On doit accompagner les évolutions et ne pas boycotter, a estimé Diallo. Les évolutions que l’on commence à constater doivent se prolonger après la Coupe du monde. Nous avons une mission de jouer au football, de rassembler et d’unir au-delà de la politique. On doit rassembler. Nous ne sommes pas dans l’hypocrisie. Nous sommes dans une démarche de progrès à l’occasion de ce Mondial."

Pogba a repris la course

Une première bonne nouvelle cette saison pour Paul Pogba. Englué dans une affaire extra-sportive, le milieu de terrain n'a toujours pas joué depuis son retour à Turin. Le joueur de la Juventus, arrivé libre cet été en provenance de Manchester United, est mis de côté depuis plusieurs semaines en raison d'une blessure au genou. Sky Sports indique que l'international français a repris la course en ce début de semaine. Paul Pogba pourrait ainsi effectuer son retour à la compétition d'ici un mois si tout se passe bien.

>> Plus d'infos ici

Paris rejoint la fronde contre le Mondial et n'aura pas d'écran géant

A l'image de plusieurs grandes villes françaises, Paris ne diffusera aucun match de la Coupe du monde 2022 sur écran géant. La capitale se joint donc au boycott du Mondial au Qatar.

Marseille rejoint le boycott et n'aura pas d'écran géant

La mairie de Marseille a confirmé ce lundi qu'elle n'installerait pas d'écran géant pour diffuser la Coupe du monde de football au Qatar. La cité phocéenne se joint au boycott de plusieurs villes françaises contre la compétition et cette "catastrophe" humaine et environnementale.

"La Ville de Marseille s’engage pour une pratique du sport toujours plus juste et inclusive. Marseille, fortement attachée aux valeurs de partage et de solidarité du sport et engagée pour construire une ville plus verte, ne peut contribuer à la promotion de cette Coupe du Monde de football 2022 au Qatar, a précisé la ville dans un communiqué. Cette compétition s’est progressivement transformée en catastrophe humaine et environnementale, incompatible avec les valeurs que nous voulons voir portées au travers du sport et notamment du football."

Belgique: touché à un genou, Saelemaekers devrait manquer le Mondial

Titulaire avec Milan samedi dernier lors de la victoire des Rossoneri sur la pelouse d'Empoli (1-3), le milieu belge Alexis Saelemaekers est sorti sur blessure à la 33e minute. Après des examens médicaux, il a été révélé qu'il souffrait d'une déchirure partielle du ligament collatéral médial de son genou. L'international (neuf sélections avec les Diables Rouges) de 23 ans devrait donc manquer la Coupe du monde, son temps de récupération étant estimé entre six et huit semaines.

Bordeaux: le maire annonce qu'il n'y aura pas d'écran géant durant le Mondial

Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux, annonce dans Bartoli Time sur RMC que la ville girondine n'installera aucun écran géant lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar: "Oui, la décision est prise, même si on ne l’a pas encore annoncé. Ça fait un moment que cette situation me préoccupe et que j’ai pris la décision que nous ne pouvions pas être complices d’une telle gabegie écologique. Sans parler du reste. On ne fera pas partie des villes qui retransmettront sur écran géant cette Coupe du monde."

"A titre personnel, mon poste de télévision ne sera pas allumé un quart de seconde pour regarder cette manifestation extravagante. C'est hors de question. Je vous le garantis. A aucun moment, mon poste ne sera allumé pour regarder ce genre de pitrerie!"

INFO RMC : vers un boycott des écrans géants dans plusieurs grandes villes

INFORMATION RMC – Après Lille, Reims, Strasbourg, plusieurs autres grandes villes françaises comme Marseille et Bordeaux pourraient boycotter l'événement en n'installant pas d'écrans géants ni de fan zones.

>> L'article est à lire par ici

Le Qatar agacé par le document sur les règles à respecter durant le Mondial

Les informations publiées hier par RMC Sport et certains autres médias européens sur les règles à respecter au Qatar lors de la Coupe du monde ont étonné puis fortement agacé au sein du Comité suprême Qatar 2022. Accusé initialement d’être un faux par les organisateurs, ce document a bien été rédigé par la FIFA et mis à disposition des détenteurs de droits sur l’extranet de l’instance internationale dans l’onglet "Broadcaster Information Center".

Mais selon le Comité suprême Qatar 2022, à aucun moment ce document n’a été relu et encore moins validé par les autorités locales. Selon elles, il y aurait plusieurs fausses informations, notamment en ce qui concerne l’habillement et la longueur des tissus adéquats. Les organisateurs ont demandé à ce que ce document soit retiré de l’extranet. Des échanges tendus ont eu lieu aujourd’hui entre la FIFA et le Comité suprême, preuve qu’à moins de deux mois de la Coupe du monde les relations sont loin d’être fluides entre les deux parties. Contactée par RMC Sport, la FIFA n’a pas donné suite.

Loïc Briley

L'alcool autorisé au Qatar sous certaines conditions

Un rapport de l'organisation indique que la consommation d'alcool sera bien autorisée durant la Coupe du monde sous certaines conditions et à des heures précisées. Les restrictions libérales prévues sur l'alcool sont une surprise majeure étant donné les lois strictes de Doha. L'alcool n'est pas interdit au Qatar, mais son accès est limité - généralement aux restaurants et bars agréés des hôtels -.

À l'intérieur des "fan zone" d'une capacité de 40 000 personnes, principalement le long d'un tronçon de la corniche du front de mer à Doha, la bière ne sera disponible qu'entre 18 h 30 et 1 h du matin, quelles que soient les heures de coup d'envoi. Cependant, les bars à l'intérieur du périmètre du stade – mais pas à l'intérieur du stade – ont été autorisés à servir de la bière avant et après les matchs à toutes les heures de coup d'envoi.

Attitudes envers les femmes, consignes religieuses et vestimentaires... les règles du Qatar pendant la compétition

Le comité d’organisation de la Coupe du monde a diffusé un document de 16 pages listant toutes consignes et recommandations destinées aux personnes accréditées durant la compétition. Concernant l’approche vers les femmes, c’est très clair : "Ne vous approchez pas des hôtes féminins avec vos mains, évitez les étreintes. Vous pouvez saluer les femmes verbalement en gardant une certaine distance." Le fait de se serrer la main surtout avec une personne du sexe opposé n’est pas bien vu au Qatar surtout "sur le plan religieux". Mais vous pouvez tenir votre main droite sur le cœur en guise de salutation.

La règlementation qatarie met aussi en avant la religion musulmane. "Une grande partie du code pénal est basé sur la charia, il est utile d’en avoir conscience" est-il écrit. Il est demandé aux visiteurs de ne pas jouer de la musique fort pendant les appels à la prière qui surviennent cinq fois par jour. Aucune loi n’exige le port d’un voile sur les cheveux sauf dans une mosquée, mais il est bien vu d’en porter un « pour s’intégrer et respecter la culture locale et éviter les attentions indésirables."

A propos des tenues vestimentaires, le document stipule que la culture qatarie est conservatrice. Il est donc demandé aux visiteurs de s’habiller modestement, de porter des vêtements qui couvrent les épaules et les genoux. Les femmes doivent porter des pantalons longs ou jupes et des chemises longues couvrant la poitrine et la nuque. Enfin, le document indique qu’il est interdit d’apporter de l’alcool, de la drogue, des produits à base de porc mais aussi tout élément lié à la pornographie. Il est interdit d’être ivre dans l’espace public.

LB

La mise au point d'Oudéa-Castéra sur la "conscience" des footballeurs

Amélie Oudéa-Castéra a déclenché une polémique en début de semaine en s'exprimant sur le "niveau de conscience" des footballeurs par rapport aux questions sociétales liées au Mondial au Qatar. Ce jeudi sur franceinfo, la ministre des Sports estime que ses propos ont été "vraiment très mal interprétés".

"Ce que j'ai simplement voulu dire, c'est qu'ils ont une Coupe du monde à préparer. C'est un immense effort, à la fois technique, sportif. Il faut qu'on les laisse se préparer dans la sérénité. (...) Il est très important de ne pas les appeler tous les quatre matins à témoigner. Ils vont perdre beaucoup d'influx là-dedans. C'est uniquement cela que j'ai voulu dire. (...) Ça n'est pas leur métier, on ne peut pas attendre d'eux qu'ils soient en permanence sollicités pour répondre ici ou là".

Plus d'informations ici.

Oudéa-Castéra salue l'initiative du brassard "One Love" porté par Varane

Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports, estime "bien calibrée" l'initiative du brassard One Love, qui pourrait être porté par les capitaines de plusieurs sélections nationales européennes au Qatar (comme Raphaël Varane lors du match contre l'Autriche).

"C'est un message contre toutes les formes de discriminations, qu'elles soient LGBT, d'ordre raciste ou autre. C'est un message de paix, d'unité et d'inclusion", a-t-elle déclaré sur franceinfo.

La ministre dit en outre avoir "entendu le message de la Fédération française de football" sur les promesses de contrôle des droits et conditions des travailleurs au camp de base des Bleus au Qatar. "Tout cela me semble aller dans le bon sens, d'une responsabilité sociétale, dans laquelle chacun, à mesure de ce qu'il peut faire et peut être raisonnablement attendu de lui, va faire".

Les supporters ne seront pas obligés d'être vaccinés pour venir au Qatar

Le Qatar a dévoilé les conditions d'entrée sur son territoire que les supporters étrangers devront respecter pour venir assister au Mondial 2022. Aucun vaccin ne leur sera finalement demandé, mais ils devront télécharger une application afin de prouver qu'ils ne sont pas porteurs du Covid.

>> Toutes les explications ici

"Pas d'exception", les relations sexuelles hors mariage seront interdites pendant la Coupe du monde 2022 au Qatar
"Pas d'exception", les relations sexuelles hors mariage seront interdites pendant la Coupe du monde 2022 au Qatar © ICON Sport

Le difficile positionnement des sponsors pour cette Coupe du monde pas comme les autres

Si les écrans pub se vendent bien chez les diffuseurs, les sponsors, eux, ont du mal à associer leur image à cette compétition qui n'est pas exempte de polémiques. L'objectif des marques, en faisant du sponsoring, n'est certainement pas d'être associé à des choses perçues comme négatives ou problématiques", relève pour l'AFP Magali Tézenas du Montcel, directrice générale de Sporsora, association regroupant les acteurs de l'économie du sport en France (annonceurs, diffuseurs...). Pour elle, "les marques ne peuvent plus du tout faire l'économie d'être engagées sur ces sujets-là".

A lire ici

Le tacle des organisateurs qataris à Hummel

Dans un communiqué, les organisateurs de la Coupe du monde au Qatar ont regretté la décision de l'équipementier du Danemark Hummel, qui a décidé de ne pas être "visible" sur les maillots de la sélection en raison du bilan humain sur les chantiers qataris.

Le Comité suprême d'organisation de la Coupe du monde a répondu dans un communiqué en "contestant l'affirmation de Hummel selon laquelle ce tournoi a coûté la vie à des milliers de personnes" et a souligné des "réformes importantes du marché du travail" ces dernières années, "reconnues" par des acteurs comme l'Organisation internationale du travail (OIT). Il "rejette sans réserve la banalisation de (son) sincère engagement à protéger la santé et la sécurité des 30.000 travailleurs qui ont construit les stades de la Coupe du monde et d'autres projets liés au tournoi".

La réponse du Qatar à Hummel par ici

Le maillot coup de poing de Hummel

L'équipementier du Danemark Hummel a frappé fort mercredi, en présentant un maillot spécial pour la Coupe du monde au Qatar où les fameux chevrons de la marque et le logo de la marque n'est pas du tout visible.

Pour son troisième maillot, Hummel a choisi une tunique entièrement noire. Une couleur ô combien symbolique. "Noir. La couleur du deuil. La couleur parfaite pour le troisième maillot du Danemark pour la Coupe du monde de cette année. Bien que nous soutenons l'équipe nationale danoise jusqu'au bout, cela ne doit pas être confondu avec le soutien d'un tournoi qui a coûté la vie à des milliers de personnes. Nous souhaitons faire une déclaration sur le bilan des droits de l'homme du Qatar et sur le traitement qu'il apporte aux travailleurs migrants qui ont construit les stades de la coupe du monde du pays", écrit Hummel sur Instagram.

Toutes les infos sur la prise de position forte de Hummel

Bonjour et bienvenue dans ce live

La tension monte au Qatar et dans le monde du football à l'approche de la Coupe du monde 2022. Les critiques pleuvent concernant la gestion des droits humains dans le petit émirat qui va accueillir la plus grande compétition de football du 19 novembre au 20 décembre. Les organisateurs mettent d'ailleurs en avant les grands progrès faits par le Qatar sur ces thématiques depuis l'attribution de la compétition, en 2010 dans des conditions discutables et qui font l'objet de plusieurs enquêtes pour corruption, notamment en France.

RMC Sport