RMC Sport

Coupe du monde 2022: gros retournement de situation, le Qatar ne veut plus une goutte d'alcool aux abords des stades

Les dirigeants qataris ont fait pression sur la Fifa pour élargir l'interdiction de l'alcool autour des huit stades accueillant la Coupe du monde (20 novembre-18 décembre). Ils ont obtenu gain de cause, et aucune bière ne sera ainsi vendue aux abords des enceintes.

Il n'y aura pas d'alcool dans et autour des huit stades de la Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre), qui débutent dans deux jours. Selon The Times, les organisateurs du Mondial ont poussé ces dernières heures pour une interdiction totale de l’alcool dans les enceintes (ce qui est déjà le cas) mais aussi... aux abords de celles-ci.

Une annonce officielle attendue dans les prochaines heures

Et selon le New York Times et Globo Esporte, des informations confirmées par RMC Sport, les organisateurs ont obtenu gain de cause. Une confirmation officielle est d'ailleurs tombée ce vendredi.

Cette information intervient quelques jours après les révélations du puissant média américain sur la délocalisation des stands de bière Budweiser qui devaient fleurir à côté des stades vers des endroits plus discrets, à l’abri des regards. Déjà bien cachées, celles-ci ne vendront donc plus d'alcool.

L'alcool seulement disponible dans les fan zones entre 19h et 1h

Cette volonté du Qatar d’interdire totalement la vente met la Fifa dans une situation périlleuse auprès de la marque de bières Budweiser, qui débourse plusieurs dizaines de millions de dollars pour être un sponsor officiel de la compétition. Dans l’état actuel des choses, le seul endroit où les fans peuvent consommer de l’alcool se situe dans les fans zone de Doha pendant un créneau entre 19h et 1h, selon Globo Esporte. Un demi-litre de bière y coûtera 14 euros, en faisant la plus chère de l'histoire de la Coupe du monde.

Selon le Times, la demande proviendrait directement de la famille royale Al Thani qui règne sur le pays du golfe. Cette volonté de dernière minute aurait provoqué un choc jeudi soir au sein de la Fifa qui a entamé de longs pourparlers avec les orgnisateurs au milieu de la nuit. Elle aurait donc finalement échoué.

Le Qatar est un pays où l’alcool est interdit, hormis dans certains hôtels, restaurants ou bars bénéficiant d’une licence spéciale.

"Dans les stades concernés par la Coupe du Monde, les détenteurs de billets auront accès à Budweiser, Budweiser Zero et Coca-Cola produits dans le périmètre du stade à la zone d'activation de marque trois heures avant coup d'envoi à l'ouverture des portes et une heure après le coup de sifflet final, indique pourtant le guide des supporters pour la compétition. À l'intérieur du stade les détenteurs de billets auront accès à des boissons non alcoolisées Budweiser Zero et la gamme complète de Coca-Cola."

Flottement sur place

L’interdiction de l’alcool aux abords du stade provoque une certaine gêne sur place. Le journaliste du New York Times qui avait révélé la polémique des tentes de bières cachées assure de son côté que le Qatar a obtenu gain de cause, et que la bière va donc disparaitre des abords des stades. Il précise toutefois que certains chanceux pourront tout de même consommer de l'alcool dans les stades: les invités en loge de la FIFA qui garde cette dérogation pour ses VIP.

NC avec NP