RMC Sport

Coupe du monde 2022: les scènes de liesse à Paris et dans plusieurs grandes villes après l’exploit du Maroc contre l’Espagne

Le Maroc s’est qualifié pour les premiers quarts de finale de Coupe du monde de son histoire en battant l’Espagne ce mardi (0-0, 3 tab à 0). En France, la performance des Lions de l’Atlas a été célébrée dans de nombreuses grandes villes, notamment sur les Champs-Elysées.

L’exploit des Lions de l’Atlas a été fêté comme il se doit en France. Plusieurs centaines de supporters du Maroc ont afflué sur les Champs-Elysées ce mardi en début de soirée pour célébrer la qualification historique de la sélection marocaine pour les quarts de finale de la Coupe du monde aux dépens de l'Espagne (0-0, 3 tab à 0).

>> Revivez Maroc-Espagne (0-0, 3 tab à 0)

Brandissant le drapeau national ou grimés aux couleurs rouges et vertes, les supporters se sont regroupés à proximité de l'Arc de Triomphe, au milieu des fumigènes. Klaxon bloqué, des voitures se sont mêlées aux célébrations sur la célèbre avenue, lieu habituel de rassemblement des supporters de l'équipe de France. Un important dispositif de sécurité était présent, avec de très nombreux camions de CRS pour encadrer les supporters.

"On est fiers de notre pays, on croit à la finale, le chemin est beau et long. On a déjà battu de très belles équipes. Que tout le monde soit uni. On est là pour la fête ce soir et je préfèrerais ne pas voir de dérapages, ce ne serait pas une bonne image pour le Maroc. Mais on sait qu'il y en a là qui sont là pour ça", a lancé Nawel Mchich, une étudiante de 18 ans.

Des incidents à Nice

À Lyon, place Bellecour, ou encore à Marseille, de très nombreux fans des Lions de l’Atlas se sont rassemblés pour célébrer la qualification des coéquipiers de Yassine Bounou. "On va gagner la coupe ! On va la gagner", s’enflamme une supportrice au micro de BFM Marseille.

À Nice, les célébrations ont été entachées de tirs de mortiers et de jets de fumigènes place Masséna, dans le centre-ville. Une voiture en feu dans le quartier des Moulins est également à déplorer, ont indiqué les pompiers à BFM Côte d’Azur.

Ce mardi, les Lions de l'Atlas se sont qualifiés pour les premiers quarts de finale d'un Mondial de leur histoire. Au terme d'une séance de tirs au but au cours de laquelle la Roja n'a pas réussi à faire trembler les filets (poteau de Sarabia, deux arrêts de Yassine Bounou devant Carlos Soler et Sergio Busquets), le Maroc fait tomber un deuxième cador après avoir déjà battu la Belgique en poule Au tour suivant, ils affronteront le vainqueur du match entre le Portugal et la Susse.

F.Ga avec BFM et AFP