RMC Sport

Coupe du monde: buteur et passeur décisif, Neymar envoie le Brésil en quarts

Le Brésil s’est qualifié pour les quarts de finale le Coupe du monde 2018 avec sa victoire ce lundi contre le Mexique (2-0). Star de la sélection auriverde, Neymar a porté les siens avec un but et une passe décisive.

Blessé depuis le mois de février, Neymar attendait avec impatience cette Coupe du monde 2018. Le Brésilien avait tout fait pour se préparer au mieux et briller lors de la compétition planétaire. Un peu en difficulté lors de l’entrée en lice du Brésil face à la Suisse (1-1) le 17 juin, Neymar a ensuite retrouvé la forme pour envoyer les siens en quart de finale. Si son jeu fait de dribbles et autres plongeons agace toujours autant, l’attaquant du Paris Saint-Germain montre une efficacité remarquable lors de ce Mondial. C'est en partie grâce à lui que le Brésil l'a emporté contre le Mexique (2-0) ce lundi.

Neymar enfin lancé dans ce Mondial

Philippe Coutinho lui a, un temps, volé la vedette face aux Helvètes avant de délivrer la sélection auriverde conte le Costa Rica. Mais la star de Brésil, c’est bien Neymar. Auteur du deuxième but de son équipe au bout du temps additionnel contre les Costariciens, le Parisien a encore sorti un gros match face à la Serbie (2-0) en délivrant une passe décisive pour Tiago Silva pour assurer la première place du groupe E.

Un récital face au Mexique

En huitième de finale encore, Neymar a brillé. Malgré les nombreux coups reçus (23 fautes subies pendant le tournoi, plus gros total) et quelques amplifications malheureuses, il a su prendre ses responsabilités. Dès le début de la deuxième période contre le Mexique, il propulse le Brésil droit vers les quarts avec un but (51e) et une nouvelle offrande en direction de Roberto Firminio (88e).

Neymar devant Ronaldo et Messi 

Auteur de deux buts dans ce Mondial 2018, Neymar cumule désormais six réalisations dans l’épreuve après les quatre buts inscrits en 2014. Pour y parvenir, il a eu besoin de 38 tirs selon Opta. A titre de comparaison, Lionel Messi avait atteint un tel total en 67 tentatives et Cristiano Ronaldo avait pris 74 fois sa chance. Cette la Coupe du monde 2018 pourrait bien sonner la consécration du milieu offensif de 26 ans. Depuis le début de la compétition, personne n’a autant tiré que lui (23 essais dont 12 cadrés) et aucun joueur n’a créé autant d’occasions pour ses coéquipiers (16 passes clefs).

S’il continue de briller en Russie, Neymar pourrait bien se rapprocher d’un sacre avec sa sélection le 15 juillet. Et par la même occasion, il marquerait les esprits dans l’optique du prochain Ballon d’Or, l’autre rêve de sa carrière.

JGL