RMC Sport

Coupe du monde: Le Graët maintient Diacre à la tête des Bleues

Dans un entretien accordé à L'Equipe, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, a confirmé Corinne Diacre à son poste de sélectionneure de l'équipe de France féminine, au lendemain de l'élimination en quarts de finale du Mondial contre les États-Unis.

"J'ai mille fois confiance en elle". Au lendemain de l'élimination de l'équipe de France féminine par les États-Unis (1-2) en quarts de finale de la Coupe du monde, Noël Le Graët a annoncé le maintien de Corinne Diacre au poste de sélectionneure. "Elle sera à la tête des Bleues à la rentrée. (...) Je trouve qu'elle a parfaitement bien travaillé", a expliqué samedi le président de la Fédération française de football (FFF) dans un entretien accordé à L'Équipe.

"Corinne est quelqu'un de sérieux, qui travaille bien", a ajouté le patron du football français, précisant lui avoir fait part de sa décision au soir de la défaite mais également "avant". Il salue au passage le parcours "honorable" bien que l'objectif d'atteindre la finale n'ait pas été atteint.

Elle ne comptait pas "renoncer"

Satisfait de "l'engouement populaire" qui a été "phénoménal", Noël Le Graët assure mettre les "moyens nécessaires" et se dit confiant pour la progression de la sélection. "[Corinne] a un groupe important, avec des jeunes qui vont arriver. On a des effectifs qui vont nous permettre de continuer à bien nous classer au niveau mondial", a-t-il ajouté.

Arrivée en septembre 2017 à la tête de la sélection, Corinne Diacre est sous contrat jusqu'en 2021. Juste après le match contre les États-Unis, au Parc des Princes, elle avait exprimé son souhait de poursuivre l'aventure. "Je ne suis pas du genre à renoncer", avait-elle notamment lâché en conférence de presse, estimant avoir "encore du travail à faire" malgré ce résultat qu'elle a décrit comme un "échec sportif".

JA