RMC Sport

Coupe du monde: Le Graët souhaite échanger avec Diacre sur sa communication

S'il a officiellement maintenu Corinne Diacre à la tête de l’équipe de France féminine, malgré l'élimination en quarts de finale face aux Etats-Unis, le président de la Fédération française de football Noël Le Graët souhaite échanger avec elle autour de sa communication.

Il a beau l’avoir confortée à son poste, il n’en reste pas moins décidé à discuter avec elle de certains sujets. Alors que l’objectif initial de la finale n’a pas été atteint, Noël Le Graët a décidé de continuer à croire en Corinne Diacre à la tête des Bleues. Pourtant, le président de la Fédération française de football n’a pas manqué de revenir sur certains aspects de la personnalité de la sélectionneure dans un entretien à l'AFP. Avec en premier lieu, sa communication: "Il faudra qu’elle se revoit elle-même, qu’on en discute. Mais chacun a son style de communication. Ce qu’on lui demande c’est d’avoir une équipe avec elle et derrière elle. Communiquer, c’est bien, on a besoin de la presse, l’engouement dans les stades, on le doit aux médias."

"Ce qu'il vient de se passer, c'est assez phénoménal, il y a un attachement fort au football féminin qu'on n'attendait pas à ce point-là. Quand on s'est lancé avec la FIFA il y a déjà six ans, on avait pris un certain risque financier pour la Fédération. En fait, le football a progressé en France, une sympathie s'est créée autour du football féminin en général, dont l'équipe de France, on ne peut pas être déçu", a-t-il ajouté.

Renard privée du brassard ? "Peut-être qu’il fallait discuter en tête à tête"

Le Graët est également revenu sur un geste fort entrepris par Corinne Diacre dès son arrivée à la tête des Bleues, à savoir enlever le brassard de capitaine à Wendie Renard. "Oh, c’était le début. Effectivement, enlever le brassard (de capitaine) rapidement, peut-être qu’il fallait discuter en tête à tête, ça, c’est possible. En tout cas, Wendie a fait une Coupe du monde de haut-niveau, elle a marqué quatre buts, on ne va quand même pas lui faire de reproches. Elle ne peut pas à la fois être la meilleure défenseure et la meilleure attaquante, elle est toujours dans le match. Elle a peut-être eu du mal à encaisser la perte du brassard au début, mais après, elle a joué le jeu de manière remarquable", a-t-il expliqué.

MM avec AFP