RMC Sport

Coupe du monde tous les deux ans: un vice-président de la FIFA esquisse un plan B

Victor Montagliani, vice-président canadien de la FIFA et président de la CONCACAF, estime que l'idée de Coupe du monde tous les deux ans peut être remplacée par le retour de la Coupe des confédérations ou la création d'une Ligue des nations mondiale.

Faut-il y voir un début de rétropédalage, ou simplement le ballon d'essai d'un homme fort de l'instance? Victor Montagliani, vice-président canadien de la FIFA et président de la CONCACAF (confédération d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes), a suggéré deux alternatives à l'idée très contestée d'organiser une Coupe du monde tous les deux ans.

Ce dirigeant (qui est un allié de poids pour le président Gianni Infantino, étant donné qu'il chapeaute 35 nations) pense que la FIFA, face à la gronde en Europe et en Amérique du Sud, pourrait tout simplement se contenter d'organiser d'autres compétitions entre chaque Coupe du monde tous les quatre ans. Il propose ainsi de relancer la Coupe des confédérations ou de mettre en place une Ligue des nations mondiale. "Le principe d'avoir un événement entre deux Mondiaux, j'y suis complètement favorable", dit-il, dans un entretien relayé vendredi par l'agence Reuters.

"Un lien entre les compétitions continentales et la scène internationale"

La dernière édition de la Coupe des confédérations a eu lieu en 2017. L'Allemagne s'était imposée devant le Chili. La France a triomphé deux fois, en 2001 et 2003. Cette compétition mettait aux prises les vainqueurs des derniers tournois continentaux (Euro, Copa America, Coupe d'Asie, CAN, Coupe d'Océanie, Gold Cup) avec le pays hôte de la Coupe du monde à venir et le vainqueur du dernier Mondial. "Ce n'était pas un tournoi qui excitait les gens, mais pour certaines confédérations, c'était un bon lien entre les compétitions continentales et la scène internationale. Ce lien, nous l'avons perdu", relève Victor Montagliani.

Pour son idée de Ligue des nations globale, qui s'inspirerait de ce qui existe dans sa confédération et en Europe, Victor Montagliani explique que des discussions dans ce sens avaient déjà été engagées "il y a quatre ou cinq ans".

Depuis plusieurs mois, la FIFA, avec la grande implication de son responsable technique Arsène Wenger, pousse pour mettre au point une Coupe du monde tous les deux ans, en alternance avec les tournois continentaux. Le projet porté par l'instance implique notamment le regroupement de toutes les trêves internationales sur un seul mois ou deux séparés. Mais la proposition fait désordre auprès des supporters, ainsi que de nombreux joueurs et entraîneurs. De nombreuses fédérations européennes et sud-américaines ont également exprimé leur désapprobation, à l'inverse de la confédération africaine. En France, le sélectionneur Didier Deschamps a partagé ses réserves, mais le président de la fédération Noël Le Graët a admis qu'il n'était "pas contre".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport