RMC Sport

France-Angleterre: "C'est l'avant-centre le plus complet du Mondial", Trezeguet impressionné par Giroud avec les Bleus

Ancien attaquant des Bleus et légende Fifa, David Trézéguet a répondu aux questions de Rothen s'enflamme, sur RMC, à la veille du quart de finale France-Angleterre (samedi, 20h) à la Coupe du monde. L'occasion pour lui de saluer le travail et les qualités d'Olivier Giroud, son digne successeur au poste d'avant-centre.

David, que pensez-vous cette Coupe du monde, de l’organisation des matches ?

Jusqu’ici je pense que cela se place plutôt bien, le Qatar s’est bien comporté, c’est une bonne chose par rapport à tout ce qui a été dit. Au niveau stade, public, cela se passe plutôt bien. Côté football le niveau augmente. Un départ… En étant supporter c'est un peu délicat mais avec le temps le niveau est monté et la vraie histoire commence. Il y a des pays de différents continents, ce qui prouve que le niveau augmente dans d’autres continents. Il y a des matches de haut niveau à venir et c’est bien pour la compétition.

Il y a des outsiders, mais globalement tous les gros favoris sont là...

Ils sont là. Après on a vu la Belgique, l’Allemagne et l’Espagne à un niveau en-dessous. Les matches sont difficiles mais j’attendais un peu plus de ces équipes. La France à un niveau plutôt élevé par rapport à d’autres pays mais là ça va être un match exceptionnel, tendu et difficile contre les Anglais. Mais il y a la qualité.

>>> Les podcasts de Rothen s'enflamme

A l’étranger on nous voit très beaux, ici on est plus sur la réserve, que constatez-vous?

L’équipe de France a une idée claire, elle va très vite avec Giroud qui fait un travail exceptionnel devant, Rabiot au très haut niveau. Hernandez qui est une solution énorme. Il y a des détails, mais je pense que c’est l’équipe la plus complète. Deschamps a toujours été clair, l’équipe joue sur ses qualités. Le Brésil a augmenté son niveau, les individualités sont de qualité et si tout se passe comme prévu, il y aura une demi-finale unique entre le Brésil et l’Argentine.

Vous qui avez été un grand buteur, qui vous impressionne le plus dans ce rôle-là ?

Olivier Giroud est l’avant-centre comme à mon époque. Il n’y en a plus vraiment. L’Allemagne a beaucoup souffert sans avant-centre, les Pays-Bas et d'autres ont une idée claire sans avant-centre. C’est difficile à expliquer. On a vu l’Espagne, qui a manqué d’efficacité, c’est soit il y avait Morata, soit il n’y avait rien. Il y a la beauté, le côté technique mais il faut finir le travail et Giroud me semble être le plus complet sur cette compétition.

Comment voyez-vous les Argentins ?

C’est la folie par rapport aux supporters. C’est le mélange entre aimer le football et un pays en difficultés économiques et sociales. Scaloni a trouvé des solutions avec notamment Alvarez. Il montre ses qualités, il attaque la profondeur. On sent Messi plus à l’aise et il débloque les situations. Enzo Fernandez est fort, technique, bien placé. Dans ces matches de haut niveau, cela est très important. Cela va être le premier gros match.

Dans quel domaine l’équipe de France peut-elle s’améliorer ?

Je trouve que par rapport au match face à la Pologne, c’est la vitesse qui fait la différence. A chaque fois que cette équipe de France accélère, elle fait la différence. A mon avis, c’est la ligne qu’il faut suivre, aller au bout. Les solutions de cette équipe sont sur les côtés, en jouant les un contre un.

La vitesse peut suffire face aux Anglais ?

Ça va être un match plus difficile à négocier. Ils ont des joueurs de qualité aussi mais la France semble avoir un niveau plus élevé. Côté supporters, les Anglais ont l’avantage mais si on veut aller au bout…

Le France-Angleterre à l’Euro 2004, vous étiez sur le terrain. Vous vous rappelez du contexte ?

Le contexte, c’était le premier match, c’était la folie, Il y a des pays où les supporters sont là, l’Angleterre en fait partie. Avec le temps cette équipe a progressé. Cette équipe a tout pour rivaliser avec l’équipe de France.

RMC Sport