RMC Sport

France-Angleterre: Lloris point faible des Bleus selon les Anglais? "On répondra sur le terrain", glisse-t-il

Ciblé comme le point faible de l’équipe de France par la presse anglaise, Hugo Lloris a évité de polémiquer à la veille du quart de finale de la Coupe du monde entre les Bleus et l’Angleterre, samedi (20h).

Avec ses (bientôt) 143 sélections au compteur, Hugo Lloris (35 ans) est trop expérimenté pour donner du grain à moudre à la presse anglaise. Alors, le gardien de l’équipe de France a facilement dribblé une question sur les critiques des médias anglais à son égard, ce vendredi.

>> Suivez toutes les infos avant France-Angleterre EN DIRECT

Selon The Telegraph, c’est simple: il est le point faible de cette équipe de France qui affrontera l’Angleterre, samedi en quart de finale de la Coupe du monde (20h). Le gardien, qui va devenir le joueur le plus capé de l’histoire des Bleus contre les Anglais, a souri puis évoqué ces doutes sur son niveau, tout en diplomatie.

"Ils ont leur opinion et il faudra répondre sur le terrain"

Il a d’ailleurs promis qu’il ne répondrait "pas en conférence de presse, pas à travers les médias" à ces attaques. "Le plus important, ça reste le terrain et on fait abstraction de tout ça, a enchaîné le joueur de Tottenham. Je n’ai pas besoin d’une motivation qui vient de l’extérieur pour un quart de finale de Coupe du monde. Ils ont leur opinion et il faudra répondre sur le terrain."

Relancé sur ses difficultés, notamment sur le jeu au pied, Lloris a reconnu être mis sous pression par les adversaires. "Ce n’est pas à moi de juger, c’est à vous, a répondu le gardien. Le plus important est de rester performant, d’aider l’équipe quand elle a besoin et d’être décisif quand on a la possibilité. En ce qui concerne le jeu au pied, on se retrouve dans des situations ou toutes les équipes sont prêtes à presser et à mettre en difficulté les relances. On voit la même chose dans tous les matchs. C’est une question de choix, on fait parfois le bon, d’autres fois non. Quand on arrive à ce stade il faut se rapprocher de la perfection dans ses choix pour éviter de mettre l’équipe en difficulté."

NC avec AP et LB