RMC Sport

La Fifa dégaine un étonnant sondage pour justifier son projet de Coupe du monde tous les deux ans

Evoquant un sondage mené à l'échelle planétaire, la Fifa assure - sans donner pour l'heure de chiffres - que la majorité des supporters est favorable à une Coupe du monde plus fréquente, alors qu'elle souhaite justement en organiser une tous les deux ans.

Le grand plan de communication de la Fifa suit son cours. Désireuse d'organiser une Coupe du monde tous les deux ans - au lieu de tous les quatre ans aujourd'hui - l'instance dirigeante a mis en avant ces derniers jours les témoignages de soutien de quelques grands noms du football, tels le Brésilien Ronaldo. Cette fois, c'est avec un obscur sondage qu'elle défend son projet.

Par un communiqué, la Fifa explique avoir commandé aux instituts IRIS et YouGov une enquête à l'échelle mondiale sur la fréquence de la Coupe du monde masculine, auprès de 15.000 amateurs de football. Et si elle ne donne aucun chiffre pour l'heure, elle assure avoir tiré des "enseignements" de cette enquête.

Les jeunes et les non Européens favorables à cette idée?

Le premier, évidemment, c'est que "la majorité des supporters veulent voir la Coupe du monde de la Fifa plus fréquemment". Et, sans surprise, au sein de cette majorité, "la fréquence préférentielle est bisannuelle".

Sans rentrer dans les détails, ni donner de résultats en fonction des pays ou des continents, la Fifa explique en outre qu'il "existe des différences considérables entre les marchés du football dits 'traditionnels' et les marchés en développement". Une manière d'opposer l'Europe à d'autres régions du globe? Possible, selon des observateurs britanniques. De la même manière, l'instance indique que "les jeunes générations sont plus ouvertes et plus intéressées par le changement que les autres générations".

D'autres sondages disent totalement l'inverse

On notera que YouGov, institut cité par la Fifa, a publié la semaine passée les résultats d'un sondage mené sur le même thème auprès de 1.000 personnes au Royaume-Uni. 64% des sondés se disaient alors contre le projet de Coupe du monde tous les deux ans, et seulement 21% se prononçaient pour.

Par ailleurs, différentes associations de supporters d'équipes nationales ont publié il y a quelques jours un texte commun pour exprimer leur opposition au projet de la Fifa. En France, les Irrésistibles Français, principal groupe de supporters des Bleus, ont également interrogé leurs adhérents à ce sujet. Et selon l'association, 98% des 1.100 membres sont contre un Mondial tous les deux ans.

La Fifa, qui évoque un "processus de consultation plus vaste", et une enquête élargie auprès de 100.000 personnes en cours dans plus de cent pays, promet une publication ultérieure de ses conclusions. Le suspense est total.

C.C.